Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Ancolie

compo image
Aquilegia vulgaris
compo image
Aquilegia caerulea

Besoins

Arrosage:
moyen
Lumière:
Soleil / mi-ombre
Entretien:
Bas

Période de floraison

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plates-bandes, massifs, balcon, bac, terrasse
Hauteur de la plante:
15 à 90 cm
Couleur des fleurs:
Blanc, violet, bleu, rose, rouge, orange

Planter correctement

Planter des ancolies

Ancolie commune et ancolie des jardins

Le genre Ancolie (aquilegia) fait partie de la famille des renonculacées (ranunculaceae). En tant que telles, les fleurs d’ancolie sont souvent dotées à l’arrière d’un long éperon floral, rappelant quelque peu l’ergot d’un coq. Les nombreuses variétés d’ancolies, remarquables par la diversité de leurs couleurs, peuvent être divisées en trois groupes selon cet éperon : les variétés à éperon long et droit, celles avec éperon courbé et celles sans aucun éperon. Les couleurs des fleurs se déclinent du blanc au rouge et à l’orange en passant par le bleu et le violet. Les ancolies sont parfois désignées sous les noms de Colombine, cornette ou encore bonnet de grand-mère.

L'ancolie commune (aquilegia vulgaris) et celle des jardins (aquilegia caerulea)  sont les espèces les plus répandues chez nous. Les ancolies communes sont originellement des vivaces sauvages. Elles mesurent de 40 à 70 centimètres de haut et portent un éperon court. L’ancolie commune est présente dans les jardins européens depuis le Moyen-Âge. L’ancolie des jardins possède un long éperon droit et est aussi appelée ancolie à longs éperons (aquilegia longissima). Elle mesure en général de 30 à 60 centimètres de haut. De nombreux hybrides sont apparus à la suite de croisements, et font rayonner nos jardins dans les couleurs les plus diverses.      

L’ancolie est-elle toxique ?

Avant de planter une ancolie dans un massif, il faut savoir que toutes les parties de la plante, en particulier les graines, sont toxiques. Ne vous laissez pas abuser par le fait que l’ancolie était même réputée autrefois pour ses vertus médicinales. Mais généralement il n’y a pas de souci à se faire, car comparée à d’autres plantes toxiques, l’ancolie ne l’est que légèrement. En raison de leur goût amer, les chiens et les chats conservent de toute façon leurs distances. Toutefois, la prudence est de mise si vous avez de petits animaux tels que des lapins ou des cochons d’Inde. Car plus l’animal est petit, plus la réaction à une petite quantité de poison sera violente. Il est conseillé de porter des gants pour planter ou tailler l’ancolie. Redoublez de prudence si de jeunes enfants évoluent dans le jardin.

Ancolie : exposition - ensoleillée ou ombragée ?

Les ancolies prospèrent aussi bien au soleil qu’à mi-ombre. La plupart des espèces d’ancolie préfèrent une exposition semi-ombragée, car la terre y est un peu plus humide et se dessèche moins vite. Elles se plaisent par exemple sous des plantes ligneuses ou au pied d’un mur. Une exposition ensoleillée convient également à cette vivace si vous l’arrosez régulièrement. Toutefois s’il fait trop chaud et trop sec, les feuilles peuvent être attaquées en été par l’oïdium.

L'ancolie commune n’a pas de grandes exigences en matière de sol. C’est pourquoi on la retrouve dans les recoins et fissures de toute nature, pour peu qu’on laisse faire cette survivaliste. Un sol meuble et calcaire lui offre des conditions optimales. L’ancolie des jardins aime en revanche une terre riche, raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à la plantation à incorporer au sol un peu d’engrais longue durée ou du terreau de haute qualité pré-amendé.

Vous vous demandez quelles plantes associer à l’ancolie dans un massif ? Les bonnes associations de l’ancolie sont par exemple le phlox, les campanules, les lupins, cœurs-de-Marie, anémones sauvages et fougères.

Conseil : vous n’avez pas de jardin, mais ces délicates fleurs vous subjuguent ? L’ancolie naine, dite du Japon (aquilegia flabellata) se plaît aussi en pot sur un balcon. Pensez à assurer un bon drainage au fond du pot pour éviter toute humidité stagnante.

L’ancolie est-elle rustique ?

Oui, aussi bien l’ancolie commune que celle des jardins sont vivaces, sous nos températures. En règle générale, une protection hivernale ne s’impose pas. Si toutefois vous les avez plantées à l’automne seulement, il peut s’avérer judicieux de déposer une couche de feuillage ou de compost pour les protéger du froid et du gel. Un non-tissé ou un sac de jute peuvent être également utiles pour emmitoufler un pot d’ancolies naines. Car les racines peuvent geler plus rapidement dans un bac.

Petit conseil : posez le bac sur un support roulant pour mettre l’ancolie à l’abri sous un auvent, si nécessaire.

Au fait

Une fois l’ancolie acclimatée dans votre jardin, elle s’y multiplie toute seule. La plante est rustique et vivace et vous gratifie donc d’un véritable festival durant des années !

Entretenir correctement

Entretenir l’ancolie

Arroser l'ancolie

Le sol doit toujours être légèrement humide, surtout à exposition ensoleillée. Toutefois même à l’ombre, il peut s’avérer nécessaire de l’arroser par exemple en cas de sécheresse prolongée. Ceci est d’autant plus important si vous avez planté vos ancolies sous des arbres, qui absorbent aussi l’eau de pluie et d’arrosage. Il est comme toujours impératif d’éviter l’humidité stagnante. Arrosez au pied de la plante et non pas sur les feuilles ou les fleurs.

Fertiliser l'ancolie

Pour que ces jolies fleurs s’épanouissent bien, fertilisez-les de préférence une fois en début de saison avec un engrais longue durée — et si possible après la taille de printemps. La période de floraison de mai à juillet peut être prolongée en supprimant les fleurs fanées. Il est conseillé dans ce cas de procéder à une deuxième fertilisation après la taille pour stimuler une nouvelle mise à fleurs.

En plus de ces mesures, il faut parfois prévoir une protection hivernale. Retrouvez ci-dessous plus d’informations sur la taille et la rusticité des ancolies.

Comment tailler l’ancolie ?

Pour rabattre complètement l’ancolie avant l’hiver ou en cas de maladie, taillez toutes les tiges au ras du sol avec un sécateur propre et aiguisé. N’oubliez pas de porter des gants, car l’ancolie est toxique et peut provoquer des irritations cutanées. Vous pouvez aussi la laisser en place en hiver et procéder à la taille au printemps juste avant le débourrage.

Tailler l'ancolie : avantages

La taille de l’ancolie est recommandée à maints égards :

Taille des fleurs fanées en été

  1. Prolongation de la période de floraison : les floraisons se succèdent : taillez de ce fait les fleurs fanées dès la fin de la première floraison. Vous faites ainsi de la place à la nouvelle génération et profitez plus longtemps de la splendeur de la délicate floraison.
  2. Éviter le semis spontané et contrôler la multiplication : une fois installée dans un jardin, l’ancolie se ressème d’elle-même, et il n’est pas rare que des croisements indésirables se produisent. Une taille au bon moment permet de maîtriser les ardeurs de l’ancolie et d’éviter qu’elle ne se propage de façon anarchique dans le massif, voire au-delà. À cet effet, coupez les tiges avant que les graines n’arrivent à maturité. C’est-à-dire effectuez la taille après la floraison, mais lorsque les follicules ne sont pas encore mûrs. Ces derniers se forment en haut de la tige et éclatent une fois secs. Ils libèrent alors les fines graines, qui seront emportées par le vent.

Taille radicale, en général à l’automne après la floraison ou au printemps suivant :

  1. Stimuler la croissance : lorsque la floraison est terminée, rabattez les fleurs fanées au ras du sol pour favoriser la croissance générale de la plante. Vous en serez remerciés par un surcroît de merveilleuses fleurs l’année suivante. Si vous avez manqué la taille d’automne, il est encore possible de rabattre la plante au ras du sol au printemps avant son redémarrage. Dans ce cas, il faut savoir que cet oubli favorise le semis spontané et que l’ancolie se propagera dans le jardin. La taille d’automne présente donc un autre avantage :
  2. éviter les semis spontanés et contrôler la multiplication : comme pour la taille estivale, une taille automnale en temps voulu permet d’éviter que les graines de la plante n’arrivent à maturité et se propagent anarchiquement.  
  3. Lutter contre les ravageurs : si vous avez planté vos ancolies à exposition trop sèche et trop chaude, il est possible que ses feuilles pâtissent d’oïdium en été. Si ce dernier est déjà bien établi, il est préférable de rabattre radicalement la plante pour protéger le plus possible les voisines de massif.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO