Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Laurier-cerise

compo image

Besoins

Arrosage:
Moyen
Lumière:
Semi-ombragé
Entretien:
Moyen

Période de floraison

Caractéristiques

Domaine d'application:
Parterres, platebandes
Hauteur de la plante:
Deux à quatre mètres
Couleur des fleurs:
Blanc

Savoir bien planter

Planter un laurier-cerise

Laurier-cerise : les variétés qui conviennent à votre haie

Grâce à sa nature facile à entretenir et à la croissance rapide, le laurier-cerise (Prunus laurocerasus) est un plant de haie très populaire. Originaire d'Asie mineure, cet arbuste à feuilles persistantes est aussi un élément d'aménagement fort apprécié dans nos contrées. En effet, il constitue un brise vue très pratique pour le jardin.

Si vous avez pour projet de planter une haie de laurier-cerise, réfléchissez d'abord aux propriétés souhaitées du plant de haie. Compte tenu de la grande diversité des variétés, tous les amateurs de haies s'y retrouveront. Par exemple, les variétés « Rotundifolia » et « Novita » créent des haies particulièrement opaques. Celles-ci atteignent souvent une hauteur allant jusqu'à 4 m et poussent de max. 50 cm par an ! Si à l'inverse vous préférez une petite haie pour votre jardin, optez plutôt pour les variétés « Herbergii » ou « Etna ». Par ailleurs, ces deux représentantes du genre populaire des haies se distinguent par leur résistance au gel. Comme son nom l'indique, la variété « Winterstar » fait elle aussi bonne figure en cas de températures négatives.

Les feuilles éclatantes vert foncé du laurier-cerise sont décorées de fruits sombres après leur floraison de mai à juin. Mais prudence : comme toutes les autres parties du plant, les fruits du laurier-cerise sont toxiques !

Le bon emplacement pour le laurier-cerise

Comme la plupart des plants de haie, le laurier-cerise n'est pas très exigeant au niveau de son emplacement. Il s'épanouit à un emplacement à l'abri du vent et mi-ombragé. Ainsi, vous pouvez également protéger efficacement la haie de laurier-cerise des dommages causés par le soleil d'hiver et les vents forts, même pendant les hivers glacials. L'arbuste aux feuilles persistantes s'épanouit à partir d'un sol meuble et riche en nutriments - évitez l'eau stagnante car elle est très mauvaise pour le plant de haie.

Planter un laurier-cerise - quel est le meilleur moment ?

Vous pouvez planter votre haie de laurier au printemps ou en automne de septembre à novembre. La chaleur du sol qui est toujours présente lors des premiers mois d'automne permet au plant de haie de bien prendre racine avant l'arrivée de l'hiver. Si vous souhaitez planter votre laurier-cerise au printemps, nous vous recommandons la période allant jusqu'à mars – après cela, le plant risque de souffrir du soleil de printemps qui est bien souvent assez fort dès le début. Pour une plantation au printemps, veillez absolument à arroser le plant abondamment.

compo image

Planter un laurier-cerise - voici comment procéder !

Le laurier-cerise est un plant qui pousse très facilement et aime prendre de la hauteur. Alors prévoyez assez d'espace au moment de la plantation. Le trou de plantation de votre laurier-cerise doit être au moins deux fois plus profond que la motte et être suffisamment large en raison de la grande largeur de croissance de l'arbuste. Vous souhaitez planter une haie de laurier-cerise ? Alors prévoyez deux à trois plants par mètre pour obtenir une jolie haie de laurier bien dense. Si le sol de votre jardin a tendance à avoir de l'eau stagnante, commencez par assouplir celui-ci en profondeur et répandez une couche de drainage de sable et de gravier dans le trou de plantation.

Et surtout, après la plantation : pensez à arroser ! Les jeunes plants qui viennent de s'installer ont très soif et ont besoin de suffisamment d'humidité pour développer des racines fortes. Vous pouvez également répandre un paillis d'écorce sur la surface de la terre pour agir contre une évaporation trop rapide de l'eau.

Entretenir correctement

Entretenir un laurier-cerise

Arroser un laurier-cerise

Pendant la phase d'enracinement, les jeunes lauriers-cerises doivent rester humide en permanence. Alors ne vous contentez pas de prendre le tuyau d'arrosage ou l'arrosoir une fois de temps en temps lors de la période estivale. En raison de son feuillage persistant, l'arbuste a besoin d'un apport d'eau régulier, même en hiver. Lors de l'arrosage, veillez à donner au plant de haie rustique une quantité d'eau puissante afin que celle-ci puisse bien s'infiltrer dans la terre et atteindre les racines profondes du plant. Ainsi il vaut mieux de gros apports en eau, par exemple une fois par semaine, que de petites quantités une fois par jour.

compo image

Fertiliser un laurier-cerise

Le prunus laurocerasus est vraiment le roi de la croissance ; et pour pouvoir exprimer un tel don, votre laurier-cerise a besoin de suffisamment de nutriments. Au début de sa période de croissance au printemps, le plant saura faire bon usage d'une dose de compost ou d'un engrais longue durée. Vous pouvez aussi mélanger cet engrais directement à la terre lors de la plantation du jeune laurier-cerise.

Nous recommandons, en particulier pour les variétés à croissance rapide, un deuxième apport d'engrais en mai ou en juin pour fournir les bons nutriments au laurier pendant l'été. Mais à la fin de l'été, évitez toute fertilisation azotée car celle-ci favorise le développement de nouvelles pousses qui n'auront pas le temps de « mûrir » d'ici l'arrivée de l'hiver et ne seront donc pas suffisamment résistantes au gel. Au lieu de cela, apportez suffisamment de potassium à votre laurier-cerise pour que le plant résiste mieux aux dommages liés au gel d'automne et d'hiver.  

Tailler un laurier-cerise

Pour maintenir en forme votre haie de laurier-cerise, nous vous recommandons de le tailler une fois par an. Fin juin est le moment idéal pour exécuter un art topiaire. Celui-ci favorise la repousse du plant et vous offre une haie à la fois saine et dense ! Si au cours de ces dernières années votre laurier-cerise a largement perdu de sa forme initiale et devient glabrescent de l'intérieur, c'est qu'il lui faut une taille de rajeunissement radicale. En principe, celle-ci est prévue pour fin février. Cependant, ne taillez votre laurier-cerise que pendant une phase d'intempéries fraîche et nuageuse afin que les parties du plant situées à l'air libre puissent s'habituer au changement de luminosité. En effet, une taille en plein soleil risque d'entraîner des brûlures du feuillage. 

Vous trouverez un guide complet pour la taille du laurier-cerise ainsi que des conseils pratiques dans l'article suivant.

Hiverner un laurier-cerise

Même si vous avez choisi un laurier-cerise rustique pour la végétation de votre jardin : les plants de haie sont particulièrement sensibles au gel d'hiver pendant les premières années suivant leur plantation. Pour préserver l'arbuste au feuillage persistant des dommages liés au gel, il existe donc quelques mesures d'entretien. Ainsi les plants de haie souffrent très fréquemment de ce qu'on appelle la dessication hivernale. Elle apparaît lorsque l'arbuste ne peut pas absorber suffisamment d'humidité via les racines à cause du sol gelé. En cas d'absence prolongée de précipitations, pensez donc à arroser régulièrement vos plants, même en hiver.

Arrosez votre laurier-cerise quand il ne gèle pas, dès que le sol du jardin est un peu décongelé. Une couche de paillis ou de branches de sapin dans la zone des racines est également un bon remède - surtout lorsque votre laurier-cerise est situé à un emplacement ensoleillé et exposé au soleil d'hiver intense. Par ailleurs, vous pouvez recouvrir votre laurier-cerise de textile non tissé pour lutter contre l'évaporation - ainsi votre haie sera protégée au mieux tout l'hiver durant.

Nuisibles et maladies qui attaquent le laurier-cerise

Si vous observez des taches de couleur rouge brunâtre sur les feuilles de votre laurier-cerise, cela peut vouloir dire que celui-ci est infesté par la maladie criblée. Le champignon dévastateur aime particulièrement s'attaquer aux feuilles jeunes et riches en nutriments. En cas d'infestation sévère, les feuilles meurent parfois complètement. Une humidité prolongée suite à des précipitations peut favoriser le développement de l'agent pathogène. Par conséquent, optez pour un emplacement le plus aéré possible où le plant peut à nouveau sécher rapidement après une averse. Par ailleurs, vous pouvez avoir recours à des variétés de laurier-cerise très résistantes aux maladies.

L'otiorhynque peut lui aussi causer bien du tort à votre laurier-cerise. Les larves de ces petites bestioles s'attaquent aux racines du laurier-cerise, tandis que les insectes adultes grignotent les feuilles. Pour lutter contre les insectes adultes, un produit à base d'huile de colza est très efficace.

Inspiration pour l'aménagement de haie

Entre le cyprès, le thuya et le laurier-cerise...il y a de quoi se perdre parmi toutes ces espèces de plants de haie. Alors suivez le guide de la plantation de haie : nous vous présentons les plants les plus populaires.

En savoir plus

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO