Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image
  1. COMPO
  2. Conseil
  3. Entretien des plantes
  4. Plantes d’intérieur
  5. Habitat hygge : quelles sont les plantes « hygges » ?

Des plantes vertes pour le séjour

Habitat hygge : quelles sont les plantes « hygges » ?

Depuis quelques années, le « hygge » (prononcer ugue) est très tendance. Qu’est-ce qu’il signifie ? Le mot clé correspondant est la convivialité, surtout célébrée pendant la saison froide. Une maison où l’on se sent bien est donc importante. Ce qui ne doit surtout pas manquer, ce sont : les plantes d’intérieur ! Nous vous présentons ici les exemplaires les plus « hygges » que nous avons trouvés pour faire rentrer chez vous l’ambiance nordique.

Qu’est-ce que le hygge ?

Ce concept est originaire de Norvège et signifie le « bien-être ». Vous êtes peut-être un peu, car à vrai dire ce concept est associé au Danemark et non pas à la Norvège. Les Danois se sont approprié le concept dès le XVIIIe siècle et ont ainsi décrit leur mode de vie : satisfaction, bien-être et convivialité. Par exemple la lueur d’une bougie et des guirlandes, un bon repas, un temps partagé avec ses proches et... des plantes d’intérieur contribuent à ce sentiment.

compo image

Hygge - le bon aménagement

L’hygge n’est pas seulement une façon d’aborder l’existence, mais c’est aussi une tendance d’habitation. Le domicile doit finalement être un lieu de bien-être et de convivialité. L’accent est surtout mis sur des teintes claires et des sources lumineuses chaudes. Par ailleurs les éléments naturels ne doivent en aucun cas faire défaut dans une maison hygge. Parmi ceux-ci, en plus des matériaux tels que le bois ou le lin, figurent aussi les plantes qui apportent des touches de couleurs chez vous. Les « chlorocataires » sont non seulement particulièrement beaux, mais ont de plus un effet apaisant sur nous autres humains, une condition préalable parfaite pour une vie hygge.

Notre conseil

Des cache-pots en grès ou en osier permettent de marier les plantes d’intérieur à d’autres matériaux naturels et font rentrer un air scandinave chez vous.

Plantes adaptées à votre séjour

Le choix des plantes permettant de végétaliser le mieux votre séjour dépend bien sûr des conditions ambiantes, telles que la lumière ou la place dont vous disposez. Nous vous conseillons surtout de grandes plantes vertes pour une ambiance hygge. Un ou deux exemplaires suffisent pour apporter chaleur et convivialité dans une pièce, mais une jungle complète rendra votre séjour très intime.

compo image

Ficus pour la convivialité

Lorsque vous entendez le nom Ficus, vous pensez vraisemblablement au figuier pleureur (benjamina). Et celui-ci fait définitivement partie de nos favoris en matière de plantes d’intérieur hygge. Ses fins rameaux et ses feuilles persistantes sont totalement séduisants. Selon le cultivar, il existe en variété panachée jaune et blanche et apporte encore un petit plus chez vous. Il faut surtout qu’il soit à exposition claire, au risque que les feuilles ne perdent leur jolie marbrure.

Pourtant le figuier pleureur n’est pas le seul à procurer une ambiance danoise : le caoutchouc et le figuier à feuille de lyre (ficus lyrata) confèrent aussi une superbe ambiance hygge. Jusque dans les années quatre-vingt, le caoutchouc était une plante tendance incontournable dans les salons, avant de disparaître chez nombre de gens. Il fête à présent son grand retour, et le doit surtout à ses feuilles brillantes. Le trio hygge des ficus est complété par le figuier à feuille de lyre. Haut de deux à quatre mètres, il fait partie sans aucun doute des représentants les plus grands de son genre. Il est surtout connu pour ses grandes feuilles vert foncé, auxquelles il doit son nom : la forme de celles-ci rappellent un étui à violon.

Globalement, les ficus sont faciles d’entretien. Ils apprécient les expositions lumineuses sans soleil direct, au risque que les feuilles ne brûlent rapidement en été. Une fois le site parfait trouvé, ne le déplacez plus. Les ficus réagissent alors en se délestant de leur feuillage. Arrosez la plante régulièrement, de sorte que la terre ne soit jamais desséchée, mais ne laissez jamais d’humidité stagnante s’installer, car en général les ficus préfèrent recevoir peu d’eau que trop. Pendant la phase de croissance, de mars à octobre, fertilisez régulièrement le figuier à feuille de lyre. Un engrais liquide une fois par semaine dans l’eau d’arrosage est la méthode de fertilisation la plus simple.

Vers le portrait de plante
compo image

Hygge tropical - le bananier

Prévoyez un peu plus de place pour notre nouvel élu au rang de plante hygge : le bananier pousse très vite et ses feuilles sont particulièrement grandes. Il apporte de la convivialité chez vous, mais également une ambiance tropicale.

Le bananier est un adorateur du soleil et demande une exposition très lumineuse, pour pouvoir prospérer au mieux. Toutefois, l’eau s’évapore vite au travers de ses grandes feuilles. Arrosez-le par conséquent régulièrement, voire quotidiennement si nécessaire lorsque les journées sont particulièrement chaudes.

Même si le bananier n’est pas la plante la plus facile à entretenir compte tenu de la fréquence des arrosages, il présente un avantage décisif : il restitue simplement l’eau et contribue à améliorer l’humidité ambiante, ce qui à son tour augmente la sensation de bien-être. Votre bananier contribue donc doublement à une ambiance hygge dans votre séjour.

compo image

Le classique des plantes d’intérieur : le monstera

Le monstera est un incontournable des amateurs de plantes. Ceci est dû surtout à son feuillage découpé caractéristique. Cette belle plante a besoin d’une exposition relativement lumineuse. Sinon les feuilles d’abord cordiformes ne se formeront pas de « fenêtres » lui permettant d’absorber le plus de lumière possible. Cette plante d’intérieur apprécie les arrosages et l’apport de nutriments réguliers. Veillez à l’arroser régulièrement, mais en évitant la formation d’humidité stagnante. Durant la phase de croissance, apportez de l’engrais liquide une fois par semaine, ce dont la plante a besoin pour ses feuilles. Le monstera vous en sera très reconnaissant.

Vers le portrait de plante
compo image

Calathea - un point de mire hygge

Associée à des matières et teintes naturelles, un peu de couleur ne nuit en rien à votre séjour ! Cette plante d’intérieur symbolise plus que tout autre le feuillage coloré et pas uniquement en tonalités de vert. Les feuilles de cette plante exotique peuvent être bigarrées de blanc, violet ou rose.

Pour bien en profiter, il est essentiel de lui apporter les soins adéquats. Sinon le calathea peut réagir par un brunissement de son feuillage, au détriment de son esthétique. Vous pouvez contrer cette réaction par le choix de l’exposition. La plante apprécie certes les emplacements lumineux, mais redoute l’ensoleillement direct. Durant la phase de croissance, il ne faut l’arroser qu’une fois par semaine. Et pour le chouchouter encore un peu plus, dépoussiérez-le avec un chiffon humide.

Cette jolie plante décorative est également qualifiée de « plante vivante ». Car chaque soir, lorsqu’il fait sombre, elle referme ses feuilles dans un bruissement pour les rouvrir au matin suivant. Votre calathea indique ainsi qu’il est temps d’allumer les guirlandes chez vous.

Vers le portrait de plante
compo image

Hygge pour emplacements sombres - le dragonnier

Le dragonnier est nettement moins exigeant que le calathea. De plus il convient à tous les amateurs de plantes dont le séjour n’est malheureusement pas baigné de lumière. Car cette plante se plaît même aux emplacements sombres. Il faudra juste renoncer éventuellement aux motifs foliaires multicolores.

Tout comme le bananier, le dragonnier restitue l’humidité à la pièce et agglomère de plus la poussière. Certes il faudrait vraisemblablement plusieurs dragonniers pour atteindre un effet notable, mais de toute façon cette plante dépolluante confère à votre intérieur un sentiment hygge de bien-être !

Vers le portrait de plante
compo image

Châtaignier de Guyane pour le bien-être

Si vous recherchez une plante quelque peu inhabituelle, le châtaignier de Guyane ou pachira est précisément ce qu’il vous faut. Son tronc le plus souvent tressé délivre un sentiment de bien-être dans votre séjour et confère un petit plus à la plante. Par ailleurs, le châtaignier de Guyane stocke l’eau dans son tronc et convient ainsi aux adeptes du hygge dépourvus de main verte. Attendez toujours entre deux arrosages que la terre soit desséchée. En hiver, les arrosages ne sont que rarement nécessaires. Même les fertilisations ne sont nécessaires que toutes les deux semaines environ.

Cette belle plante d’intérieur se sentira particulièrement bien chez vous à proximité d’une fenêtre, où elle pourra bien se développer. Vous pouvez continuer vous-même le tressage à mesure de la croissance de la plante.
Par ailleurs, le châtaignier de Guyane porte un deuxième nom : en Asie du Sud-est, on l’appelle l’arbre porte-bonheur (ne pas confondre avec le Crassula ovata). Ce qui signifie qu’il apporte prospérité et bonheur chez vous. Ce dernier point en fait une source de satisfaction, un incontournable des intérieurs hygge.

Accélérer la croissance des plantes d’intérieur

Les plantes présentées ici peuvent toutes atteindre une hauteur considérable et donc conférer davantage de convivialité surtout dans les grandes pièces, mais si l’on souhaite acquérir un exemplaire déjà grand, le prix peut parfois être rédhibitoire, sans compter le problème du transport qui peut éventuellement s’avérer problématique.

Et pour ne pas renoncer pour autant au sentiment hygge, la solution la plus simple est d’aider les plantes dans leur croissance, en les rempotant régulièrement par exemple. Car une fois que le pot est entièrement parcouru de racines, la plante ne pourra plus se développer. Il est important d’offrir un nouveau domicile chaque année à vos « chlorocataires » au lieu de les planter dès le départ dans un pot trop grand.

Par ailleurs, un apport régulier de nutriments est décisif pour une bonne croissance. Bien sûr, il ne faut pas exagérer et tenir compte des quantités d’engrais requises par chaque type de plante. Il est aussi très important de contrôler régulièrement l’absence d’infestation par des maladies et ravageurs. Si l’infestation est trop avancée, il ne sera plus possible de sauver la plante. Il vaut donc mieux prévenir que guérir.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO