Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Calathéa

compo image

Besoins

Arrosage:
Moyen
Lumière:
Soleil/semi-ombragé
Entretien:
Intensif

Période de floraison

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plante d’intérieur
Hauteur de la plante:
30 à 60 cm
Couleur des fleurs:
Jaune

Planter correctement

Planter le calathéa

Une diversité bigarrée - les différentes espèces de calathéa

Originaire d’Amérique du Sud et Centrale, le calathéa est tout simplement une plante d'intérieur incontournable. Il transfigure nos pièces de vie avec ses feuilles aux motifs bigarrés qui s'enroulent le soir et se déploient le matin, raison pour laquelle le calathea makoyana est aussi qualifié de « plante vivante ». Cette jolie plante à feuillage ornemental n’est toutefois pas célèbre dans sa patrie d’origine comme plante d'intérieur mais plutôt comme plante comestible pour certaines variétés ou utilisable en vannerie : les peuples indigènes en tressaient des paniers à partir des feuilles. Le nom Calathea est dérivé du grec « kalathos », qui signifie « corbeille ».

Il se décline en plus de 300 espèces aux formes et couleurs les plus diverses. Le calathea orbifolia a par exemple des feuilles vertes rondes rayées vert clair tandis que les feuilles vert foncé de sa cousine colombienne (calathea ornata) sont striées de rose. Le revers est par ailleurs violet sombre. Le calathéa du Costa Rica (calathea warscewiczii) possède en revanche des feuilles légèrement oblongues au revers d’un rouge profond. Le Calathea White Fusion et ses feuilles panachées de blanc sont un point de mire inhabituel. La plante paon (calathea makayoana) est particulièrement répandue. Avec ses feuilles panachées en vert ou en jaune, elle fait partie des plantes d'intérieur les plus plébiscitées.

Le meilleur emplacement pour votre calathéa

L’origine tropicale se reflète dans les exigences de culture du calathéa : pour qu’il se sente bien, il a besoin d’une forte hygrométrie. Il s’agit donc d’une plante idéale dans la salle de bains, à condition toutefois que celle-ci soit dotée d’une fenêtre, car cette splendeur tropicale apprécie les emplacements clairs sans soleil direct. Elle apprécie les températures comprises entre 20 et 25 degrés, celles inférieures à 18 °C ne lui convenant pas. Il faut également éviter les courants d’air. La terre doit être bien drainée et riche.

Bien rempoter le calathéa

Si vous constatez que le pot est totalement parcouru de racines ou que celles-ci s'évadent par le dessous du pot, il faut alors rempoter le calathéa dans les meilleurs délais. En règle générale, un rempotage tous les deux ans est suffisant. La période de plantation idéale est le printemps. Examinez la motte pour voir s’il y a des racines brunes ou pourries. En pareil cas, éliminez-les soigneusement avant rempotage. Tenez compte de la forme du nouveau pot : n’oubliez pas que le calathéa est une plante à racines traçantes, privilégiez donc la largeur plutôt que la hauteur du pot.

Le calathéa est-il toxique ?

Comme aucune des espèces n’est toxique pour les chats, chiens et autres animaux, le calathéa est adapté à tous les foyers où évoluent des animaux.

Entretenir correctement

Entretien du calathéa

compo image

Arroser le calathea

Le calathéa est en phase de croissance d’avril à octobre. Durant cette période, arrosez la plante une à deux fois par semaine à l’eau tiède non calcaire. Vérifiez régulièrement si elle a soif en contrôlant à l'aide du doigt si la couche supérieure de terre est sèche. Si tel est le cas, arrosez-la.

En général, le calathéa supporte mieux une brève sécheresse qu’une humidité permanente. Il faut dans tous les cas proscrire l’humidité stagnante. Durant la période de repos de novembre à mars, cette plante tropicale a moins besoin d’eau.

Fertiliser le calathea

Un apport de nutriments suffisant est nécessaire pour aider le calathéa a former ses feuilles. Utilisez de préférence un engrais spécial plantes d'intérieur. Durant la phase de croissance, celui-ci sera dilué tous les une à deux semaines dans l’eau d’arrosage. En hiver la plante n'a besoin d'engrais qu’une fois par mois.

Calathea - Conseils pour l'entretien foliaire

Les feuilles aux motifs bigarrés du calathéa mettent en valeur leur environnement et confèrent aux intérieurs un petit quelque chose de plus. Cette plante n’est cependant pas la chlorocataire la plus facile - si les soins prodigués ne lui conviennent pas, elle le signale en général par ses feuilles.

  • Le calathéa laisse ses feuilles retomber

Lorsque les feuilles du calathéa retombent tristement, ceci est généralement dû à la fraicheur de l'emplacement. Ce n'est néanmoins pas une raison pour l’exposer directement au soleil, car le calathéa y sera aussi sensible. Une autre raison de la mollesse des feuilles peut être imputable à l’humidité stagnante. Si vous avez eu la main un peu trop lourde lors des arrosages et que la terre reste humide, il est judicieux de rempoter le calathéa dans du terreau neuf et si possible d'enlever le plus possible de l'ancien substrat. Il se peut justement en hiver que le calathéa laisse retomber ses feuilles à cause d’un courant-d’air froid. Dans ce cas, il peut s’avérer utile de placer la plante dans un coin protégé du logement lors de l’aération de ce dernier.

  • Les feuilles du calathéa jaunissent

Les feuilles basses du calathéa jaunissent ? Nous pouvons vous rassurer quelque peu : le calathéa se déleste de son feuillage le plus ancien avec le temps. Comme la plante tire ses nutriments des feuilles, ces dernières jaunissent avec le temps. En cas de carence nutritive, les anciennes feuilles jaunissent également. Il est alors temps d’utiliser un engrais liquide pour plantes d'intérieur et de nourrir à nouveau suffisamment la plante.

Si plusieurs feuilles - surtout des jeunes - jaunissent, il peut s’agir en revanche d’un excès de fertilisation ou de l’humidité stagnante que la plante redoute. Dans ces deux cas, il est judicieux de rempoter la plante dans un substrat neuf.

  • Les feuilles du calathéa brunissent

Des brûlures peuvent provoquer en été le brunissement des feuilles. Veillez à procurer à la plante un emplacement clair mais sans soleil direct. Le calathéa réagit aussi à la sécheresse de l'air par le brunissement de la bordure des feuilles. Pour résoudre ce problème, vous pouvez augmenter l’hygrométrie avec un humidificateur. Vous pouvez aussi vaporiser une fois par mois votre calathéa avec un peu d’eau faiblement calcaire ou avec un spray d'entretien foliaire spécial. Prenez garde toutefois à ne pas vaporiser les feuilles trop souvent pour prévenir toute maladie fongique.

  • Les feuilles du calathéa s'enroulent

Si vous remarquez que le calathéa enroule ses feuilles durant la journée, vérifiez en premier lieu l'adéquation de son emplacement. La plupart du temps, celui-ci sera trop ensoleillé ou trop sec. Mais le calathéa enroule aussi ses feuilles lorsqu'il a très soif. Il est alors urgent de l’arroser.

Multiplier le calathéa - mode d'emploi pas-à-pas

Si vous souhaitez multiplier votre calathéa, faites-le de préférence au printemps ou au plus tard en début d’été. Le calathéa se multiplie plutôt par bouturage ou division.

Multiplication par bouturage :

  1. prélevez d’abord des boutures de deux à six feuilles juste au-dessus du sol.
  2. Puis mettez-les dans un pot rempli de substrat.
  3. Pour que le calathéa racine, il est important de maintenir la terre toujours humide. Les boutures apprécient un emplacement sans ensoleillement direct. Pour augmenter l’hygrométrie, posez un film sur la bouture - mais n’oubliez pas d’aérer.
  4. Dès que la plantule a suffisamment raciné, elle peut emménager dans un pot plus grand.

Multiplication par division :

  1. il faut d'abord dépoter le calathéa puis secouer la motte pour ôter la terre. Il est conseillé de procéder à la multiplication par division, lorsque la plante doit de toute façon être rempotée.
  2. À l'aide d’un couteau acéré, divisez la motte en plusieurs parties. Il est important que les morceaux aient tous un renflement en forme de bulbe et quelques racines.
  3. Les morceaux de racine seront ensuite transplantés et arrosés. Pour augmenter l’hygrométrie, vous pouvez ici aussi confectionner un couvercle en film.

Attention ravageurs : araignées rouges sur le calathéa

Le calathéa est surtout vulnérable à un ravageur : les araignées rouges. Ces petites bêtes ne sont malheureusement pas visibles à l'œil nu, et les dégâts causés en sont d’autant plus grands. Car elles piquent les feuilles de la plante, pour en aspirer la sève. Une forte infestation peut s’avérer fatale. Une infestation se reconnaît aux taches jaunes sur les feuilles et aux cocons caractéristiques qui ont donné leur nom à ces araignées rouges. Reportez vous à cette contribution pour plus d’informations sur la lutte contre les araignées rouges.

En principe, elles apprécient particulièrement la sécheresse alors que le calathéa préfère une forte hygrométrie. Un calathéa attaqué par des araignées rouges est un signe que la plante est la plupart du temps déjà affaiblie, car le site ne lui convient pas. Si vous détectez des araignées rouges sur votre calathéa, isolez ce dernier le plus rapidement possible des autres plantes d'intérieur. Doucher la plante peut permettre d’éloigner les ravageurs, en cas de légère infestation. Il faut être très prudent et ne pas le blesser à cette occasion. En cas d’infestation plus prononcée, utilisez de préférence un produit phytosanitaire.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO