Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Pyrale du buis

compo image
compo image
compo image

Caractéristiques

Plante hôte:
Buis
Symptômes:
Cocon dans la plante, défoliation
Apparence:
Mesure jusqu’à 5 cm

Période d'infestation

Description

Pyrale du buis

La pyrale du buis fait partie des insectes broyeurs et appartient à la famille des crambidae. Elle est originaire d’Asie et a été introduite en Europe Centrale en 2007. Le papillon dépose ses œufs principalement au revers des feuilles du buis, d’où après environ quatre jours sortent de grandes chenilles qui ne mesurent d’abord que quelques millimètres. En plus des feuilles, ces chenilles dévorent l’écorce et le bois du buis, ce qui l’endommage fortement et le condamne à terme. Comme les dégâts sont d’abord invisibles à l’intérieur, l’infestation est souvent constatée lorsqu’il est déjà presque trop tard. Les cocons créés dans la plante au fil du temps par les chenilles sont typiques d’une infestation. 

La pyrale du buis est très prolifique et produit quatre à cinq générations par an. Il faut près d’une semaine pour qu’un papillon émerge de la chrysalide. Ses ailes sont blanches avec des irisations dorées bordées d’une bande brune caractéristique. La vie du papillon est très courte : à peine 10 jours au maximum. Contrairement à sa chenille, le papillon ne s’attarde que rarement sur les buis, il préfère d’autres plantes. Ce n’est que pour la ponte que le papillon revient vers le buis. Les chenilles issues de la dernière ponte de l’année hivernent entre les feuilles ou dans le sol, dans un cocon appelé hibernarium.

Lutte

Voici comment lutter contre la pyrale du buis

Examinez préventivement les buis chaque semaine de préférence de mars à octobre et commencez la lutte dès les premiers signes d’infestation. Pour détecter à temps l’infestation de la plante, il est conseillé de poser un piège à pyrale du buis. Les phéromones contenues dans le piège attirent et capturent les papillons mâles de la pyrale du buis. Dès lors, les papillons femelles ne sont pas fécondés et ne pondent plus. Suspendez les pièges à proximité des buis au début de la saison de jardinage en mars ou avril. 
Une réaction rapide s’impose en présence d’une infestation par la pyrale du buis. Si l’attaque est limitée et circonscrite à des plantes isolées, vous pouvez éliminer les chenilles manuellement, ce qui est une opération toutefois pénible, car les chenilles se cachent à l’intérieur de la plante et sont difficilement détectables. Vous pouvez également utiliser un insecticide. N’oubliez pas de traiter l’intérieur de la plante !

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO