Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Asters

compo image
compo image
compo image
compo image

Besoins

Arrosage:
moyen
Lumière:
Soleil / mi-ombre
Entretien:
Moyen

Période de floraison

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plates-bandes, massifs, balcon, bac
Hauteur de la plante:
15 à 200 cm
Couleur des fleurs:
Rose, bordeaux, bleu, jaune

Planter correctement

Planter des asters

De merveilleuses plantes pour les massifs de vivaces : les asters

Si vous souhaitez créer un massif de vivaces estival ou automnal, les asters sont incontournables ! Ces fleurs typiques des jardins paysans sont non seulement faciles à entretenir, mais sont aussi de merveilleux points de mire. Les fleurs stellaires, rappelant un peu les étoiles, sont aussi appelées marguerites d’automne. Selon l’espèce, la période de floraison peut aller de mai jusqu’en novembre. Durant tout l’été, leurs fleurs violettes, rouges, jaunes ou blanches sont ainsi une source de ravissement dans les plates-bandes. Il existe aussi des différences de port et de taille. Les grands asters peuvent mesurer jusqu’à deux mètres tandis que les asters nains ont parfois un port tapissant.

Tous les asters ne sont pas des asters

Les différentes plantes classées jusqu’à la fin du XXe siècle dans le genre Aster ont fait l’objet d’une nouvelle répartition par les botanistes, compte tenu de nouvelles connaissances. Ceci concerne en particulier les asters nord-américains, qui ont été depuis regroupés sous un autre nom de genre : ainsi les asters d’automne tels que ceux de Virginie, de la Nouvelle-Angleterre ou l’aster buissonnant ne sont plus des asters au sens strict du terme, mais ont été reclassifiés sous le genre Symphyotrichum. Même le célèbre aster d’été annuel, l’aster de Chine, est appelé à présent Callistephus et l’aster à rameaux étalés dont le nom botanique était Aster divaricatus a été rebaptisé Eurybia divaricata par les scientifiques. Comme cette nouvelle subdivision des asters n’est toutefois pas encore passée dans le langage courant, nous continuons à inclure dans ce portrait de plantes toutes les plantes de jardins connues traditionnellement jusqu’à présent sous le nom d’asters.

compo image

Floraisons de rêve de mai à novembre

1. Asters de printemps

Parmi les asters fleurissant dès le mois de mai figurent différentes variétés d’asters des Alpes (Alster alpinus) telles la variété blanche « Albus », la violette « Dunkle Schöne » ou la rose « Happy End ». L’aster de printemps bleu-violet « Wartburgstern » (Aster tongolensis) est particulièrement joli.

2. Asters d’été

En été, laissez-vous charmer par l’aster amellus (également appelé Marguerite de la Saint-Michel) et les asters des Pyrénées (Aster pyrenaeus). Une variété particulièrement plébiscitée est la variété pyrénéenne violet foncé « Lutetia » qui peut mesurer jusqu’à 70 cm de haut.
Par ailleurs, de juin à octobre les différentes variétés d’asters d’été annuels (Callistephus chinensis) font leur apparition. Selon la variété les fleurs sont simples, semi-doubles ou doubles et resplendissent dans les teintes les plus diverses de rouge à blanc en passant par le rose. Enfin, l’aster à feuilles d’Osyris (Aster linosyris, nouvellement dénommé : Galatella linosyris) resplendit avec de lumineux capitules jaunes.

3. Asters d’automne

La période de floraison principale de nombreuses variétés d’asters s’étend de la fin d’été jusqu’à l’automne. Les asters de Virginie (Aster novi-belgii, appelés désormais : Symphyotrichum novi-belgii) comptent parmi les vivaces d’automne les plus plébiscitées ainsi que les asters de la Nouvelle-Angleterre (Aster novae-angliae, appelés désormais : Symphyotrichum novae-angliae), qui peuvent mesurer plus d’un mètre de haut. En revanche, les asters buissonnants colorés (Aster x dumosus, appelés désormais : Symphyotrichum dumosum) restent nettement plus bas. Selon la variété, ils mesurent de 15 à 50 cm de haut et sont des couvre-sol bien appréciés en raison de leur port. Ils conviennent également comme plantes de remplissage dans un massif de vivaces estival et automnal. D’autres jolis asters d’automne sont les asters ageratoïdes et les asters fausse-bruyère (aster ericoides), qui sont tous deux d’excellentes plantes mellifères. Les asters fausse-bruyère fleurissent même jusqu’en novembre et fournit ainsi du nectar et du pollen aux abeilles affamées.

Asters : le bon emplacement

La plupart des asters apprécient un emplacement ensoleillé. Si vous souhaitez planter ces jolies fleurs à mi-ombre dans votre jardin; portez votre choix sur les asters à rameaux étalés ou les asters fausse-bruyère. Les variétés d’asters fausse-bruyère « Ashiv » ou « Ezo Murasaki » qui portent une multitude de fleurs blanches et violettes pour une hauteur de 70 centimètres sont idéales pour s’intégrer à un massif de vivaces à mi-ombre.

compo image

Préférences du sol des différents asters

À priori, difficile de se tromper avec une grande partie des asters, si le sol est plutôt humide et modérément riche. Toutefois, il existe bien sûr quelques différences selon l’espèce et la variété qu’il faut prendre en compte avant la plantation, afin que chacune d’entre elles puisse s’épanouir pleinement. Ainsi les asters d’automne tels que les asters de Virginie, de la Nouvelle-Angleterre ou les asters buissonnants apprécient un sol humifère et riche en nutriments, alors que les asters amellus et les asters des Alpes devront de préférence être plantés dans un sol calcaire, plus pauvre et plus sec, ces dernières préférences les rendant particulièrement adaptés aux rocailles ensoleillées.

Planter des asters - voici comment procéder :

À la plantation, espacez-les suffisamment, car le manque de place durant leur croissance peut les rendre glabrescents et par conséquent les fragiliser. Lors de l’achat, n’oubliez pas de prendre en compte la largeur et la hauteur de la variété adulte pour lui donner suffisamment de place, afin qu’il se déploie librement.

Si le sol de votre jardin est pauvre, les asters vivaces et rustiques apprécient avant plantation un apport de compost ou un engrais spécial à libération prolongée pour vivaces. Les plantes recevront ainsi les nutriments indispensables à leur croissance. Les asters plantés en bac apprécient un terreau de haute qualité et préamendé. Après plantation, arrosez bien les plantes pour faciliter leur enracinement.

Notre conseil

Si vous associez plusieurs asters différents dans un massif de vivaces, vous profiterez durant tout l’été jusqu’à l’automne de fleurs multicolores.

Entretenir correctement

Entretenir les asters

Entretenir les asters : arrosage

Au jardin, les asters ne demandent pas d’arrosage, dans la mesure où il pleut suffisamment. S’ils sont en bac à l’abri de la pluie, sous un auvent ou sur le balcon, il faut absolument les arroser. La terre des pots de fleurs se dessèche vraiment rapidement, surtout durant les chaudes journées d’été. Arrosez de préférence lorsque la terre commence à être sèche. Les asters d’été vous seront particulièrement reconnaissants si vous les arrosez à l’eau du robinet calcaire. Les asters des alpes et asters amellus se débrouillent bien au contraire de périodes de sécheresse prolongées et doivent donc être arrosés plus rarement.

Entretenir les asters : fertilisation

La fréquence de fertilisation des asters dépend aussi bien de la richesse du sol que du besoin en nutriments des plantes. Dans la plupart des cas, les asters vivaces, sur sol modérément nutritif, se satisfont d’un apport annuel d’engrais au printemps. Il suffit ici d’incorporer un engrais à libération prolongée dans le sol, puis d’arroser la terre correctement. Les variétés d’asters vivaces sont ainsi suffisamment nourries pour toute la saison de jardinage. Les asters en pot apprécient un apport d’engrais liquide durant leur floraison. Les asters à fort besoin en nutriments peuvent aussi être nourris durant leur floraison avec un engrais liquide.
Les asters des Alpes et asters amellus à l’inverse ont de faibles besoins nutritifs, raison pour laquelle une seule fertilisation au printemps avec du compost, des raclures de corne ou de la poudre d’os est amplement suffisante.

compo image

Tailler les asters - voici comment faire !

Au printemps, vous pouvez faire du bien à ces vivaces rustiques en les rabattant drastiquement en mars à une largeur de main au-dessus du sol si aucune gelée n’est annoncée. Si la plante est attaquée par le mildiou, ne mettez pas les parties végétales coupées au compost, mais jetez-les par précaution avec les déchets ménagers. Après la floraison, vous pouvez en outre supprimer les fleurs fanées.

Diviser les asters

Pour que les asters restent jeunes et en bonne santé, il faut non seulement les tailler chaque année, mais aussi les diviser. Pour ce faire, déterrez les plantes au bout de deux ou trois ans. Le moment idéal pour la division des vivaces se situe après la floraison en fin d’été ou à l’automne.

Les asters sont-ils vivaces ?

Asters à rameaux étalés, asters fausse-bruyère, de Virginie, de Nouvelle-Angleterre ou buissonnants, la plupart des asters sont vivaces et rustiques et peuvent donc hiverner sans problème en pleine terre. Si vous les cultivez en pot, prévoyez néanmoins une protection supplémentaire en cas de fortes gelées, car les racines dans le pot ne sont pas aussi bien protégées du fait du faible volume de terre les entourant. Entourez le pot de préférence avec une vieille couverture, un non-tissé ou un film à bulles pour protéger les racines du gel.
Les asters d’été (Callistephus chinensis) constituent néanmoins une exception, car ils ne sont malheureusement pas rustiques et se cultivent donc en annuel.

Asters et maladies

Les plantes typiques de jardins paysans sont extrêmement robustes et faciles d’entretien. Toutefois, les asters peuvent être exposés aux attaques de l’oïdium, surtout ceux d’automne. L’oïdium est un revêtement blanc poussiéreux qui se dépose sur les feuilles et les fleurs. Il est préférable de couper les parties végétales attaquées et de les jeter avec les déchets ménagers. En outre, quelques produits phytosanitaires peuvent aider à lutter contre l’oïdium. Il faut prévoir dès la plantation suffisamment de place entre les vivaces. Pour l’entretien, quelques règles doivent être respectées 1) arroser directement sur les racines, 2) ne pas surfertiliser les plantes avec des engrais azotés et 3) ne pas laisser se dessécher le sol trop longtemps — les asters d’automne apprécient précisément un sol modérément humide à humide.
Si la plante présente des feuilles molles et des tiges noires, elle souffre de la maladie dite du flétrissement de l’aster et doit être éliminée avec ses racines.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO