Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Rouille

compo image
compo image
compo image

Caractéristiques

Plante hôte:
Fruits et légumes, toutes les variétés de rosiers, plantes d’intérieur et de bacon, arbres d’ornement
Symptômes:
Chute du feuillage, fruits à surface galeuse, perturbations du processus de croissance et de mûrissement
Apparence:
Taches verdâtres à jaune sur le dessus des feuilles, orange vif au revers

Période d'infestation

Description

Rouille

La rouille est un champignon pathogène. Celui-ci infeste la plupart du temps les feuilles des végétaux, mais peut aussi s’attaquer aux tiges. Cette maladie cryptogamique requiert deux (plantes) hôtes pour son développement. Elle survient sur de nombreuses espèces de plantes et son aspect diffère d’une plante à l’autre.

  • Rosiers : des taches jaunâtres à rouille apparaissent sur le dessus des feuilles de mi-avril à juillet. Par la suite, des pustules jaunes puis noires se forment au revers des feuilles.
  • Poiriers : des taches brillantes rouge-orangé se forment sur le dessus des feuilles de mai à juillet. Celles-ci ne mesurent d’abord que quelques millimètres, mais atteignent rapidement 1 à 1,5 cm. Au revers des feuilles, des protubérances verruqueuses semblables à des bonnets à pointe surgissent dès le mois de juillet ou d’août
  • Prunier : des taches jaunes se développent en avril-juin sur le dessus des feuilles. Des pustules de couleur rouille apparaissent au revers des feuilles.
  • Plantes d’ornement, d’intérieur et de balcon : des taches brun-jaune ou brun-rouille apparaissent de mai à septembre sur le dessus des feuilles. Par la suite, des pustules rouille se forment sous les taches au revers des feuilles.
  • Framboisiers : des taches verdâtres à jaunes apparaissent sur le dessus des feuilles. Les taches orange vif maculent le revers des feuilles brunissent ou noircissent avec le temps. En règle générale, les taches restent très petites et ne se propagent pas.

Le mycélium sillonne toute la plante pour y puiser ses nutriments, entraînant ainsi la mort des tissus attaqués. Les pustules sont typiques de la rouille. Ce sont ces fructifications de milliers de spores qui peuvent infester d’autres parties de la plante ou d’autres plantes. Les plantes carencées en nutriments et affaiblies par des conditions défavorables, sécheresse par exemple, sont particulièrement menacées. Par conditions favorables, le champignon peut se propager énormément et très rapidement. Le temps humide favorise son développement. Ici les jeunes feuilles saines sont infectées par les anciennes feuilles au sol. Le champignon hiberne sur les feuilles mortes. Le vent transmet les spores à l’état sec aux feuilles saines des végétaux. La pluie favorise également leur dissémination. La maladie est détectable sur les feuilles mortes des plantes attaquées. Les feuilles des pruniers fortement contaminés sont brunes et desséchées depuis la pointe et tombent dès le mois d’août. La maladie endommage surtout les jeunes arbres. Il en résulte une inhibition de la croissance, des pertes de récoltes, un affaiblissement des végétaux ou, dans le pire des cas, la mort de la plante. En plus des plantes hôtes typiques, les prunelliers, pêchers et mirabelliers peuvent également être infestés. Les fruits sont très rarement touchés. En cas d’infestation, les fruits présentent une surface galeuse et ne mûrissent pas correctement.

Lutte

Découvrez comment lutter contre la rouille

Traitez la plante dès l’apparition des premières taches. Éliminez impérativement les feuilles infestées, pour prévenir tout risque de prolifération ultérieure. Récupérez également le feuillage tombé à terre pour minimiser les risques de propagation de la maladie. En cas de forte infestation, traitez la plante avec un fongicide. Découvrez ci-après d’autres possibilités de traitement spécifiques à chaque type de plante.

  • Rosiers: vous pouvez prévenir la maladie par un apport d’engrais enrichi en potassium. En cas d’infestation, rabattez fortement les plantes et veillez à ce qu’elles soient correctement aérées et sèchent bien.
  • Pruniers : éliminez les hôtes intermédiaires tels qu’anémones sauvages et anémones d’ornement, car elles transmettent la maladie au prunier. À la plantation, faites le choix d’installer peu d’espèces sensibles.
  • Poiriers : en cas de forte infestation, supprimez une des plantes hôtes, toutefois cette opération ne garantit pas une éradication complète de la maladie. De très bons résultats sont obtenus avec une pulvérisation préventive. Appliquez le premier traitement dès le débourrage des premières feuilles. 4 traitements sont possibles au total à intervalles de 10 à 14 jours. En cas de pression parasitaire élevée, il est conseillé de traiter avant le début de l’infestation.
  • Framboisiers : fortifiez les plantes par un apport d’engrais pour baies. Veillez à espacer suffisamment les plants pour garantir une bonne aération.

Le traitement chimique est réalisé à l’aide d’un fongicide. Sur les variétés d’été, le traitement des jeunes pousses s’effectue après la récolte sur les sarments qui ont fructifié. Appliquez 3 traitements sur les jeunes sarments à intervalles de 7 à 14 jours, surtout en cas de précipitations fréquentes. Pour réussir un traitement, il faut impérativement l’associer à des mesures culturales. Il faut éviter les blessures sur les jeunes sarments, l’humidité stagnante, le manque d’espace entre les plantes et la présence d’adventices de grande taille. Veillez à la croissance équilibrée des sarments (arrosage, fertilisation). Rabattez les sarments malades et détruisez-les.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO