Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Limaces

compo image
compo image

Caractéristiques

Plante hôte:
Légumes, salades, fines herbes, fruits, fraises, pommes de terre, fougères, asters, roses de Noël, primevères, anthurium, cyclamens, dahlias, lys, violettes du Cap, tagètes, hostas, glaïeuls, tournesols, jeunes plantes, et bien plus encore.
Symptômes:
Éraflures ou perforations sur les fruits, tiges et jeunes feuilles
Apparence:
Limace, majoritairement rouge, de 3 à 12 cm selon l’espèce

Période d'infestation

Description

Limaces

Combattre les limaces : voici comment vous défaire de ces visiteurs inopportuns

Vous connaissez sans doute la situation : s’occuper avec amour des mois durant des fleurs ou du potager fraîchement planté, jusqu’à ce qu’un jour vous découvriez des perforations sur les feuilles des dahlias ou des pommes de laitue ratiboisées. Les coupables visqueux sont rapidement identifiés, mais comment s’en débarrasser à présent ? Découvrez comment bannir durablement de votre jardin les limaces voraces !

Tous les gastéropodes ne se ressemblent pas : comparaison des nuisibles et des auxiliaires

Une fois les premiers dégâts détectés dans le massif, l’agacement est de mise contre les coupables. Pourtant prudence : avant de vous lancer à la chasse aux fauteurs de trouble dans le jardin, il est important de distinguer les espèces de limaces nocives et inoffensives.

De la limace de jardin à l’escargot de Bourgogne, la liste est longue. Nombre d’entre eux n’endommagent pas votre jardin. En effet, la plupart des escargots se nourrissent d’abord de matériel végétal mort et laissent donc tranquilles vos petites protégées. L’escargot de Bourgogne a le statut d’espèce protégée et est remarquablement utile. Il mange volontiers les œufs des limaces et vous aide à résoudre votre problème.

compo image

Les limaces ayant une prédilection pour les plantes vivantes sont en revanche problématiques. Parmi celles-ci figurent la loche grise très gloutonne, la limace des jardins et la limace espagnole. Celles-ci font partie de la famille des limaces et sont responsables de la plupart des dégâts sur les plantes. La loche grise mesure environ quatre à six centimètres de long et se reconnaît à sa couleur brun-jaune et à ses taches réticulées. Les petites limaces du jardin ne mesurent simplement que trois à cinq centimètres. Elles se reconnaissent surtout à leur couleur foncée et leur semelle jaune-orangée. La limace d’Espagne, importée, peut mesurer au contraire jusqu’à 14 cm de long et se distingue majoritairement par sa couleur brun-grisâtre.

compo image

Limaces au jardin : comment reconnaître une attaque de limaces ?

Les traces de mucus et de défoliation des plantes sont les premiers signes de la propagation des limaces au jardin. Des fruits, tiges et feuilles sont fréquemment intégralement grignotés, sans parler des jeunes légumes et salades vertes qui en sont souvent victimes. Mais les fleurs figurent aussi à leur menu : ces trouble-fête ont une prédilection pour les hostas, tagètes, dahlias, pieds-d’alouette et lupins.

Les limaces se multiplient abondamment par conditions météorologiques favorables. Les nids de limaces s’établissent partout où il fait suffisamment chaud et humide. Ces petites bêtes cachent volontiers leur ponte blanc jaunâtre de la fin d’été à l’automne, agglomérée sous des pierres, dans des trous en terre voire également dans des bacs de plantes.

Lutte

Combattre les limaces : quel remède contre les limaces ?

Différentes possibilités s’offrent à vous pour combattre les limaces. Celle que vous choisirez dépend entre autres de l’ampleur de l’infestation.

Récolter et éliminer

Une méthode naturelle pour les combattre est par exemple de les récolter et de les éliminer. Vous pouvez, pour ce faire, mettre à la disposition de ces petites bêtes visqueuses des cachettes, telles que de grandes feuilles ou des planches de bois, sur lesquelles vous irez ensuite les récupérer. Ces « pièges à limaces » conviennent surtout aux petites quantités de limaces encore gérables. 

Pièges à bière

Les remèdes maison tels que des pièges à bière peuvent également s’avérer efficace contre ces intruses. Remplissez à moitié un récipient plat de bière et posez-le au sol. L’odeur intense de levure attire les limaces se trouvant à proximité, qui rampent dans le piège et s’y noient. Cette méthode risque toutefois d’attirer aussi les limaces des jardins environnants, à la recherche d’une friandise.

Appât anti-limaces

S'il ne vous reste plus que quelques trognons évidés dans vos massifs, la cueillette des limaces ne suffit pas à elle seule à s’en débarrasser. L’appât anti-limaces est ici le moyen le plus sûr de lutter contre les limaces, car d’une part il est très appétant et d’autre part très efficace. En raison de sa résistance à la pluie et à la moisissure, cet appât anti-limaces agit durablement contre les hôtes indésirables.

Il existe des appât biologiques utilisables sur tous types de légumes, fruits et herbes aromatiques ainsi que sur les plantes d’ornement. Son principe actif, le phosphate de fer (III), est utilisable en agriculture biologique et est sans danger pour les autres auxiliaires tels que hérissons, oiseaux ou abeilles. Ce principe écologique est également inoffensif pour les animaux domestiques, s’il est correctement utilisé. Après absorption de l’appât, les limaces se retirent dans leur cachette - on ne voit donc plus de trace de mucus dans le jardin. Vous pouvez aussi épandre des granulés anti-limaces contenant du métaldéhyde.

Épandez-le de préférence l’après-midi ou le soir, car ces gastéropodes ventripotents sont des animaux nocturnes. Ne le déposez pas en petits tas ou en cercles autour des plantes, mais répartissez-le de façon homogène dans le massif. Respectez dans tous les cas les dosages prescrits dans les consignes d’utilisation ! Nous vous conseillons de le répandre précocement de mars à avril. Ceci vous permettra de protéger en temps voulu vos plantes préférées contre les ardeurs des limaces.

Prévenir les limaces au jardin

Il existe également des mesures préventives pour protéger vos plantes des limaces sans avoir à les combattre.

Environnement sec

Ces trouble-fête apprécient par principe l’humidité. Par conséquent, favorisez des conditions sèches au jardin pour contrer leur propagation. Idéalement, arrosez uniquement autour des plantes. Vous économiserez en outre du temps et de l’eau. Les limaces sont par ailleurs des animaux nocturnes qui se mettent à l’abri du soleil en journée et de son effet desséchant. Il est donc préférable de n’arroser les plantes que le matin : le sol a ainsi le temps de sécher jusqu’au matin suivant et y compliquent la progression des limaces. Par temps frais et humide, il se peut que les petites gloutonnes apparaissent toutefois en plein jour.

Calcaire coquillier, de sciure ou de chaux

Par ailleurs un peu de calcaire coquillier, de sciure ou de chaux sur les endroits concernés se sont avérés efficaces pour lutter contre les limaces. La chaux a un effet irritant sur les visiteurs indésirables, et peut donc servir de barrière astucieuse autour des massifs. Veillez toutefois à ne pas en épandre exagérément au risque de modifier le pH du sol ! Ces trois matériaux peuvent être laissés en fin de saison au jardin, car ils sont en outre des améliorateurs de sol. Toutefois ils devront être répartis et légèrement incorporés.

Supprimer les oeufs

Tandis que les limaces adultes meurent en hiver, leur relève survit en pleine terre. Si vous souhaitez contrer à temps une infestation future de limaces, supprimez leurs œufs à l’automne. Il suffit la plupart du temps de mettre à nu le nid - et de laisser les hérissons, les oiseaux et les températures élevées faire leur office. Vous pouvez aussi récolter les œufs et les jeter à la poubelle.

Prédateurs

Dans un jardin au naturel leurs prédateurs s’occuperont tous seuls des limaces. Attirez chez vous des auxiliaires tels que hérissons, merles, orvets, limaces léopards ou crapauds communs pour lutter de façon préventive et naturelle contre les limaces. Offrez-leur des abris et lieux d’hibernation adaptés, et ils résoudront ce problème en contrepartie. Les poules et canards coureurs sont d’ambitieux chasseurs de limaces. Attention : en raison de leur mucus important, les limaces espagnoles ne figurent pas au menu de la plupart des auxiliaires, seuls les canards coureurs ingurgitent ces intrus avec grand plaisir. Il est également possible de contenir les limaces avec des nématodes.

Plantes n'attirant pas les limaces

Une autre possibilité de prévention consiste à choisir des plantes n’attirant pas les limaces. Ainsi la plupart des graminées et fougères tout comme les plantes épineuses ou pubescentes qui exhalent des parfums aromatiques ne conviennent pas pour satisfaire les appétits de ces nuisibles. Les plantes toxiques pour les limaces sont aussi épargnées. Si vous ne souhaitez pas les combattre, vous pouvez aménager un massif de plantes résistantes aux limaces comportant des digitales, nivéoles de printemps, muscaris, impatiens, aconits, géranium, bleuets, soucis ou fuchsias.

Barrière anti-limaces

Vous pouvez aussi sécuriser vos massifs avec une barrière anti-limaces, dont la hauteur s’avère dissuasive, protégeant ainsi parfaitement vos massifs. Une barrière anti-limaces en cuivre permet aussi, de les maintenir réellement à distance. Le ruban en cuivre a un effet dissuasif sur ces animaux, en raison d’une réaction chimique du métal au contact du mucus. Il s’agit ici simplement d’un simple répulsif pour protéger vos bacs, pots ou carrés potagers.

Carrés potagers

Vous pouvez aussi installer vos plantes dans des carrés potagers et des suspensions et les protéger ainsi des ardeurs de ces indésirables gastéropodes.

Voici comment s’en débarrasser

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO