Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image
  1. COMPO
  2. Conseil
  3. Entretien des plantes
  4. Plantes de balcon et en bac
  5. Fleurs d’automne pour balcons et terrasses

7 plantes fleurissant en septembre et octobre

Fleurs d’automne pour balcons et terrasses

Ce n’est pas parce que l’humidité et la grisaille gagnent progressivement à l’extérieur que les propriétaires de balcon doivent déprimer. Car il existe tant de fleurs d’automne colorées permettant d’illuminer votre balcon jusqu’au cœur de l’hiver. Nous vous présentons quelques plantes gratifiantes permettant de personnaliser la décoration de votre balcon à l’automne.

Plante d’automne n° 1

Coqueret (Physalis alkekengi)

compo image

Planter des coquerets sur le balcon

Avec une hauteur de végétation de 30 à 50 cm, le coqueret fait définitivement partie des points de mire en balconnière. Avec ses petites cloches lumineuses orange, il remplit cette fonction à la perfection. De juillet à septembre, les coquerets illuminent les balconnières et les bacs. De plus, ils n’ont pas d’exigences particulières en matière de soin, et prospèrent de préférence à exposition ensoleillée ou mi-ombre. La pluie ne les endommage pas dans la mesure où leur terreau est bien perméable et qu’aucune humidité stagnante ne se forme.

Plus d’informations sur l'alkékenge

Hivernage des coquerets en bac

Le physalis alkekengi est par principe une plante pluriannuelle. En bac, il ne peut néanmoins pas passer la saison froide sans protection suffisante contre le gel. Idéalement les coquerets en bac ont besoin pour hiverner d’un lieu frais, sec et à l’abri du gel. Comme les parties aériennes de la plante disparaissent de toute façon en hiver, vous pouvez aussi l’hiverner en bac dans une cave sombre. Durant la dormance hivernale, arrosez juste assez pour que le terreau du pot ne se dessèche pas totalement. En avril, il pourra retrouver sa place sur le balcon.

compo image

Plante d’automne n° 2

Heuchère (Heuchera)

Aimeriez-vous avoir une fleur d’automne, dont vous profiteriez durant tout l’hiver ? L’heuchère fait partie dans tous les cas des fleurs pérennes en balconnière, car il ne viendrait à l’idée de personne de la remplacer chaque année. De mai à juillet, ses longues tiges arborent des fleurs d’un rose tendre ou d’un rouge intense. Puis à l’automne, le feuillage reprend le flambeau sur le balcon. Selon les cultivars, il existe des heuchères avec des feuilles de différentes couleurs se déclinant du rouge rubis au vert profond, en passant par le jaune orangé et le violet. Certains feuillages arborent même des irisations gris-argenté ou de jolies veinures. En matière de formes de feuilles, de nouveaux cultivars apparaissent chaque année également : il existe à présent des heuchères aux feuilles dentelées ou en étoile. Dans tous les cas, il existe une variété d’heuchère pour toute composition automnale.

Les heuchères ont besoin d’un emplacement mi-ombre ou ombragé sur le balcon. La couleur du feuillage indique la quantité d’ombre dont la plante a besoin : plus celui-ci est clair, plus l’emplacement doit être ombragé. Durant les mois d’été, il est aussi possible de lui trouver un emplacement ombragé contre le mur de la maison, et ne le ramener au premier plan de la balustrade qu’en automne, par temps couvert.

Dans la plupart des cas, les heuchères sont remarquablement rustiques, de sorte qu’ils ne craignent ni le gel ni la neige. Toutefois, selon le cultivar, la rusticité des heuchères en bac peut s’avérer différente. Quelques-uns des cultivars récents au feuillage bizarre sont particulièrement gélifs. Protégés par un non-tissé et placés à un endroit sec contre le mur de la maison, la plupart des variétés d’heuchères passent cependant l’hiver sans problème.

compo image

Plante d’automne n° 3

Éricacées (Ericaceae)

Lorsque la plupart des dernières plantes fleuries ont tiré leur révérence à l’automne, la bruyère explose de mille feux sur votre balcon. En faisant les bonnes combinaisons, vous pouvez profiter de la floraison des bruyères sur votre balcon de juillet jusqu’en décembre. Toutefois avant d’en venir aux différences, passons en revue les éléments communs à toutes les éricacées :
aussi bien la bruyère commune que celle des marais ou la callune apprécie les expositions totalement ensoleillées et les sols sableux légèrement acides. En bac, amendez de préférence avec un peu de sable un terreau pour plantes acidophiles, tel celui pour rhododendrons et hortensias. Veillez impérativement à ce qu’il n’y ait pas formation d’humidité stagnante dans le bac. Les bruyères poussent particulièrement bien sur un balcon, si elles sont placées à l’abri de la pluie. Arrosez seulement si nécessaire, lorsque le terreau est desséché. Vous pouvez apporter un engrais liquide pour hortensias dans l’eau d’arrosage toutes les 4 semaines.

  • Bruyère des marais : elle fleurit dès le mois de juillet, mais n’est pas rustique sous les hautes latitudes. Une fois fanée, la bruyère des marais d’une composition d’automne sur le balcon peut être jetée au compost ou dans une poubelle pour déchets verts.
  • Bruyère commune : elle fleurit d’août à novembre. Même si la bruyère commune fait partie des représentantes les plus robustes des éricacées, en bac elle doit être placée à l’abri de la pluie et protégée contre le gel par un non-tissé ou une toile de jute.
  • Callune : la callune est une forme spéciale de bruyère, particulièrement gratifiante. Avantage : ses boutons sont multicolores, mais ne fanent jamais. C’est pourquoi elle est extrêmement robuste et résistante — même en décembre par températures négatives, elle continue à faire bonne figure.
Plus d’informations sur la callune
compo image

Plante d’automne n° 4

Chou d’ornement

Plus il fait froid, plus il est beau ? Pas tout à fait, car le chou d’ornement n’est malheureusement pas vraiment rustique. Ses feuilles sont néanmoins superbes entre 10 et 4 °C. C’est pourquoi il est judicieux de planter ces choux multicolores en septembre en bac ou en balconnière, lorsque les températures sont déjà un peu plus fraîches. Le chou d’ornement se décline en multiples couleurs : du crème aux rose et violet en passant par le jaune, tout y est. Lors du choix de votre exemplaire, n’oubliez pas de regarder les indications de taille sur l’étiquette. Certaines variétés peuvent mesurer jusqu’à 50 cm de haut pour autant de large, et pourraient donc se trouver bien à l’étroit en balconnière.

Le chou d’ornement apprécie les expositions ensoleillées sur les balcons sud ou ouest. Comme ses feuilles sont en contact avec la terre, il est quelque peu sensible à la pourriture. Le terreau doit donc être bien perméable et il faut permettre l’évacuation de l’excès d’eau d’arrosage par un trou de drainage au fond du pot. Pour prévenir la pourriture, il peut s’avérer judicieux à la plantation d’ôter les feuilles inférieures, de sorte à permettre une bonne aération de la plante par en dessous. Le chou d’ornement ne trouvera rien à redire à un peu de pluie, bien au contraire : les gouttes d’eau déperlent magnifiquement et forment des points de mire brillants sur le feuillage, déjà remarquable en lui-même.

Plus d’informations sur le chou d’ornement
compo image

Plante d’automne n° 5

Gaulthérie (Gaultheria)

La gaulthérie fait également partie des plantes de balcon automnales, qui sont encore belles à Noël. Planté à l’automne, cet arbuste persistant arbore jusqu’au printemps de jolies baies multicolores, se déclinant du blanc au rouge profond en passant par le rose et le fuchsia. La rusticité dépend aussi du cultivar : ainsi quelques variétés de gaulthéries rouge classique sont rustiques jusqu’à - 20 °C, alors que les variétés fuchsias tellement appréciées à l’automne ont besoin d’un peu plus de protection pour bien passer l’hiver.

La gaulthérie fait partie de la famille des éricacées et a donc des exigences similaires en termes d’emplacement que les bruyères, bruyères des marais et callunes, à savoir une exposition ensoleillée ou mi-ombre, pas trop humide. Comme de nombreuses éricacées, la gaulthérie a besoin d’un sol acide pour bien se développer. Les terreaux pour plantes acidophiles telles qu’hortensias et rhododendrons répondent parfaitement à ces exigences. Il faut tenir compte également des besoins spécifiques en matière de fertilisation : dès le mois d’avril, fertilisez vos gaulthéries en bac, dès leur redémarrage, avec un engrais pour hortensias toutes les 2 à 3 semaines. Dès le mois d’août, arrêtez les fertilisations jusqu’au printemps suivant.

Les gaulthéries apprécient les sols sableux et perméables. Il faut donc que la terre des balconnières soit toujours suffisamment humide sans être détrempée. La gaulthérie ne supporte pas à la longue l’eau calcaire. Selon la région dans laquelle vous vivez, il peut donc s’avérer nécessaire de filtrer l’eau d’arrosage pour certaines plantes de balcon.

compo image

Plante d’automne n° 6

Aster d’automne (Aster dumosus)

Les asters peuvent aussi embellir un balcon à l’automne, mais attention ! quelques variétés à floraison automnale telles que les asters de Virginie ou de Nouvelle-Angleterre sont bien trop grands pour des balconnières. Regardez impérativement les indications de hauteur de végétation sur l’étiquette au moment de l’achat. Les asters d’automne (Aster dumosus) arborent par exemple un port bas et compact. Ils conviennent donc bien aux plantations automnales sur le balcon !

Les asters d’automne aiment les expositions chaudes et ensoleillées sur un balcon au sud et selon la variété et la météo, ils peuvent fleurir du mois d’août au mois de novembre. Pour une bonne mise à fleur en cas de place limitée, les asters cultivés en bac ont besoin de beaucoup de nutriments. Apportez toutes les deux semaines un engrais liquide pour plantes fleuries dans l’eau d’arrosage et supprimez régulièrement les fleurs fanées, afin de prolonger sensiblement la floraison de vos asters en bac. Mis à part ce qui précède, les asters d’automne sont vraiment sans exigences : placés à un emplacement sec contre le mur de la maison, ils passeront l’hiver sans problème. Après la floraison, arrosez juste assez pour que la terre du pot ne se dessèche pas totalement — ce qui permettra aux racines de ne pas geler.

Plus d’informations sur les asters
compo image

Plante d’automne n° 7

Chrysanthèmes d’automne (Chrysanthemum Indicum-Hybride)

Y a-t-il une fleur d’automne aussi appréciée que le chrysanthème ? Probablement pas, c’est pourquoi la diversité des variétés augmente d’année en année : parallèlement aux variantes multicolores, il y a à présent aussi des chrysanthèmes à grandes capitules, ressemblant presque à des dahlias. Soyons clairs : les chrysanthèmes plantés en bac à l’automne ont peu de chance de survivre à l’hiver. Bien entretenus, ils détrônent toutes les autres floraisons d’automne d’août à novembre. À cet effet, nous vous conseillons de respecter impérativement un conseil d’entretien : les chrysanthèmes sont très sensibles à l’humidité, ce qui vaut tant pour l’eau de pluie que pour un excès d’arrosage dans le pot.

Il est donc conseillé de les installer sur votre balcon à un emplacement le plus ensoleillé possible, mais à l’abri de la pluie. Leur croissance est si dense que l’eau stagne sur les fleurs supérieures et que les fleurs situées en dessous pourrissent. La chaleur des rayons du soleil est également importante afin que les nombreux boutons puissent s’ouvrir et qu’aucune humidité ne persiste entre les tiges florales très serrées.

Le besoin hydrique des chrysanthèmes en bac dépend de la météo automnale : s’il fait déjà froid et sombre, ils consommeront très lentement l’eau qui leur est apportée. Si par contre en septembre et octobre, le temps est encore doux et ensoleillé, il peut s’avérer nécessaire de les arroser quotidiennement, afin qu’ils puissent hydrater suffisamment leurs nombreuses fleurs. Durant leur bref cycle de vie, les chrysanthèmes n’ont en général pas besoin d’engrais. Si vous souhaitez prolonger leur floraison, il est préférable d’ôter tous les 3 à 4 jours les fleurs fanées et défraîchies. Peu de plantes vous remercieront autant que les chrysanthèmes pour cet effort en formant de nouveaux boutons.

Plus d’informations sur les chrysanthèmes

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO