Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image
  1. COMPO
  2. Conseil
  3. Entretien des plantes
  4. Herbes aromatiques, fruits et légumes
  5. Qu'appelle-t-on les plantes « gourmandes » ?

Qu'appelle-t-on les plantes « gourmandes » ?

Nous ne sommes pas les seuls à avoir faim, nos plantes vertes préférées ont également besoin de nutriments tels que le calcium, le magnésium ou l'azote. Il peut y avoir de grandes différences entre les besoins en nutriments des plantes. Peut-être avez-vous déjà entendu parler des plantes gourmandes ou plantes peu gourmandes ? Vous découvrirez dans cet article ce que signifient ces termes et quelles sont les plantes qui sont particulièrement gourmandes.

compo image

Des besoins nutritionnels différents

Si vous souhaitez planter des plantes dans votre jardin ou sur votre balcon, il est important de tenir compte de leurs différentes exigences. Cela concerne notamment l’emplacement : les plantes qui sont habituées à beaucoup de soleil dans leur pays d'origine ne se sentent pas particulièrement à l'aise dans un endroit ombragé.

En outre, les besoins en nutriments jouent un rôle décisif. Ainsi, les herbes aromatiques n'ont pas très bon goût si elles sont trop fertilisées, alors qu'un apport riche en nutriments est indispensable pour la tomate. Il s'agit en effet d'une plante dite gourmande.

Qu'appelle-t-on les plantes « gourmandes » ?

Les plantes gourmandes sont appelées ainsi parce qu'elles puisent une quantité particulièrement importante de nutriments dans le sol. C'est le cas de plusieurs fruits et légumes qui ont besoin de beaucoup d'énergie pour former leurs feuilles ou leurs fruits. Outre les plantes gourmandes, il existe également des plantes moyennement gourmandes et des plantes peu gourmandes. Les plantes sont classées en premier lieu en fonction de leurs besoins en azote. L'azote est nécessaire à la croissance des végétaux, c'est-à-dire à la formation des feuilles et donc à la photosynthèse des plantes.

Liste des plantes gourmandes : quels légumes appartiennent à la catégorie des plantes gourmandes ?

Afin de mieux évaluer les besoins des plantes, vous trouverez dans le tableau une classification des différents types de légumes dans les catégories suivantes : plantes gourmandes, plantes moyennement gourmandes et plantes peu gourmandes. Les frontières entre les catégories sont toutefois assez floues.

Plantes gourmandesPlantes moyennement gourmandesPlantes peu gourmandes
Artichauts
Endives
Haricots
Aubergines
Fraises
Petits pois
Choux-fleurs
Fenouil
Mâche
Brocolis
Concombres
Cresson
Choux chinois
Ail
Panais
Choux frisés
Choux-raves
Trévise
Pommes de terre
Bettes
Radis
Potirons
Carottes
Betteraves rouges
Poireaux
Épinards
Roquette
Melons
Oignons
Herbes aromatiques
Poivrons
 
Laitues
Rhubarbe
 
 
Choux de Bruxelles
 
 
Tomates
 
 
Courgettes
 
 
compo image

Entretenir les plantes gourmandes

Pour que les plantes gourmandes se sentent bien dans votre potager ou vos bacs, vous devez leur fournir suffisamment de nutriments. Dès l'automne, vous pouvez incorporer du compost dans le sol de votre jardin et augmenter ainsi sa teneur en nutriments. Au printemps, avant de planter les premières plantes gourmandes, il est judicieux d'épandre un engrais organique ou minéral. Si vous souhaitez planter des plantes gourmandes comme les tomates dans des pots, utilisez de préférence un terreau de qualité pré-fertilisé.

Pendant la période de croissance végétative, c'est surtout l'azote qui joue un rôle important. Dès que la formation des fleurs et des fruits commence, les plantes apprécient particulièrement le potassium. Donnez donc à vos plantes gourmandes et moyennement gourmandes un apport régulier et équilibré en nutriments. Pour cela, il suffit de mélanger un engrais liquide adapté, par exemple un engrais pour les tomates, à l'eau d'arrosage et d'en arroser la terre. Les plantes en bac seront particulièrement reconnaissantes des nutriments supplémentaires qu'elles recevront.

compo image
Engrais & soins des plantes

COMPO Engrais Tomates

Avec l'engrais à libération prolongée COMPO pour tomates, vous apportez à vos plantes potagères gourmandes tous les éléments nutritifs essentiels.

Vers le produit
compo image

La bonne rotation des cultures : plantes gourmandes, plantes moyennement gourmandes et plantes peu gourmandes

Pour ne pas avoir une seule saison de récolte abondante, mais pour pouvoir se réjouir chaque année d'avoir beaucoup de légumes de sa propre culture, il peut être judicieux de pratiquer une rotation des cultures. En d’autres termes : on évite de planter chaque année au même endroit des plantes gourmandes, au risque d’appauvrir la terre en nutriments d'année en année. Les plantes peu gourmandes quant à elles pourront y trouver place puisqu’elles s'accommodent de moins de nutriments.

Commencez donc par planter des tomates ou des aubergines gourmandes dans votre potager. L'année suivante, c'est au tour des plantes moyennement gourmandes comme les concombres et les blettes. La troisième année, vous pourrez planter différentes salades à cueillir ou des panais dans votre potager. Enfin, pour que le sol puisse se reposer un peu, vous pouvez y cultiver un engrais vert. Vous réalimentez ainsi le sol en azote de manière naturelle. Pour savoir ce qui se cache exactement derrière ce terme, cliquez ici . De plus, il est conseillé de préparer le sol avec un engrais à libération prolongée afin que les tomates, les courges et autres légumes dits gourmands soient suffisamment approvisionnés en azote l'année suivante.

Si vous avez un grand jardin, il peut être judicieux de pratiquer une rotation des cultures en divisant votre potager en quatre parcelles. Il s’agit ici de cultiver les légumes sur au moins quatre parcelles, ce qui permet aux plantes de changer de parcelle chaque année.

  • Sur la parcelle fraîchement fertilisée poussent des plantes gourmandes.
  • Sur la deuxième des plantes moyennement gourmandes.
  • Sur la troisième des plantes peu gourmandes.
  • La quatrième parcelle est mise au repos, par exemple avec un engrais vert..

L'année suivante, les plantes se décalent toutes d'une parcelle :

  • Les plantes gourmandes peuvent désormais pousser sur la parcelle mise au repos et qui est donc à nouveau riche en nutriments.
  • Les plantes moyennement gourmandes se déplacent sur la parcelle des plantes gourmandes.
  • Les plantes peu gourmandes se déplacent sur la parcelle pauvre en nutriments sur laquelle se trouvaient auparavant les plantes gourmandes.
  • Et la parcelle sur laquelle se trouvaient auparavant les plantes peu gourmandes peut maintenant se régénérer après trois ans de culture maraîchère.

Au lieu de pratiquer la rotation des cultures, vous pouvez aussi enlever chaque année les couches supérieures de terre et les remplacer par une terre généreusement fertilisée et de terreau horticole afin de garantir un apport suffisant en nutriments.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO