Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image

Nettoyer l’équipement de jardin

Nos outils de jardin sont de fidèles compagnons tout au long de la saison : tailler les haies, tondre le gazon ou ratisser les feuilles — du printemps jusqu’au cœur de l’automne, ils nous facilitent sensiblement le travail. Afin de les conserver le plus longtemps possible et donc de ménager vos finances, l’équipement doit toutefois être correctement entretenu. Le meilleur moment est en hiver, avant de remiser vos outils. Et même s’ils servent toute l’année, leur entretien régulier est incontournable. Nous vous montrons comment nettoyer l’équipement de jardin !

compo image

Nettoyer les outils de jardin

Par principe, les outils de jardin manuels tels que bêche, pelle ou cisailles doivent être nettoyés régulièrement, en portant des gants pour ne pas se blesser. Utilisez une brosse pour ôter la terre et le sable ou de l’eau savonneuse permet d’enlever les saletés plus incrustées. Il est important de bien faire sécher ensuite râteaux, bêches et compagnie, pour prévenir toute formation de rouille. Les outils de jardin mécaniques doivent être nettoyés en profondeur pour fonctionner sans encombre. Ici aussi, vous pouvez utiliser une brosse pour éliminer les petites salissures telles que gravier et sable, avant qu’elles ne sèchent.

Si de toute façon vous êtes précisément en train de nettoyer votre équipement, n’oubliez pas les treillis et tuteurs, surtout s’ils ont été en contact avec des plantes malades. Il faut ici ôter soigneusement tous les végétaux encore accrochés afin d’éviter la colonisation par des maladies et ravageurs. Un nettoyage méticuleux à l’eau et à la brosse suffit amplement. Il n’est pas impératif de les désinfecter spécifiquement, les champignons et autres petites bestioles ne survivant que dans les résidus végétaux. Les plateaux de semis et pots doivent de même être nettoyés avant toute réutilisation, car des agents pathogènes peuvent s’y incruster.

compo image

Nettoyer le matériel de motoculture

La règle de base pour bien nettoyer et entretenir le matériel de motoculture consiste en premier lieu à le débrancher, à ôter les batteries ou à extraire les bougies d’allumage. Pour éviter la rouille, veillez à ne pas endommager la peinture pendant le nettoyage et l’entretien qui s’ensuit — votre matériel de motoculture conservera toute sa beauté. Pour qu’il fonctionne le plus longtemps possible sans encombre, il est important de toujours enlever la crasse après usage, ce qui permet d’éviter par exemple que les lames de la tondeuse ou du scarificateur ne s’émoussent. Utilisez une spatule en bois pour ôter les résidus de tonte ou de taille. Une brosse convient parfaitement pour nettoyer précautionneusement les parties sensibles du matériel de motoculture. Si possible, n’utilisez pas d’eau pour prévenir toute formation de rouille.

Dérouiller les outils de jardin

En dépit d’un nettoyage adéquat, vos outils de jardin sont attaqués par la rouille ? Alors, agissez le plus vite possible pour les sauver : une fois la rouille propagée, vos outils risquent d’être inutilisables. C’est pourquoi il convient d’ôter si possible intégralement ce fauteur de trouble aux reflets cuivrés. Pour bien identifier les parties concernées, ôtez d’abord la saleté et les autres dépôts. Puis ôtez la rouille à l’aide d’une brosse métallique ou d’un papier abrasif. Utilisez une ponceuse si elle est particulièrement tenace. Pour éviter toute mauvaise surprise en fin d’hiver, vous pouvez vitrifier les endroits concernés avec de la cire ou de l’huile, telle de l’huile de lin. Vous préviendrez ainsi la réapparition de rouille.

compo image

Réparer l’équipement de jardin

Vérifiez que votre équipement de jardin ne soit pas endommagé afin de pouvoir l’utiliser en toute sécurité. Vous pouvez effectuer vous-même les petites réparations. Ainsi vous prolongerez la durée de vie de votre équipement et son maniement sera plus agréable.

Nul besoin d’être suréquipé pour remplacer le manche en bois endommagé d’une pelle ou d’une bêche. Sciez de préférence le manche au ras de la tige puis ôtez le reste avec un marteau avant d’en clouer ou d’en visser un nouveau. Vous pouvez aussi huiler le bois pour qu’il ne se dessèche pas trop vite et tienne plus longtemps. Lors des réparations d’une bêche ou d’une pelle, vous avez remarqué que la tête du marteau bouge un peu ? Aucun problème : insérez une cale en bois pour réassocier la tête au manche. Ceci fonctionne aussi en outre pour une hache et les autres outils dont la fixation de tête est un peu lâche.

Certes, il est plus confortable et moins coûteux de réparer soi-même ses outils, mais la sécurité prime avant tout. En cas de dommages conséquents ou si l’utilisation sans encombre ne peut plus être garantie, faites appel de préférence à un professionnel ou demandez à votre âme sœur de vous offrir de nouveaux outils de jardin à Noël !

compo image

Entretenir le matériel de motoculture

Après avoir nettoyé le matériel de motoculture, il est préférable de vérifier tous les composants. Des vis ou des capots peuvent s’être desserrés et être lâches. Il est alors facile de les refixer avec un tournevis. Ce qui vaut pour l’outillage manuel l’est encore plus pour le matériel de motoculture : en cas de doute, contactez un professionnel avant que quelqu’un ne se blesse. Si l’équipement est en bon état, vous pouvez entretenir le matériel de motoculture en lubrifiant les pièces mobiles avec un peu d’huile. Il existe des additifs permettant de prévenir la corrosion et de nettoyer le circuit de carburant des machines motorisées. Il suffit d’en verser dans le réservoir complètement rempli puis de le laisser se répartir en faisant tourner le moteur pendant quelques minutes.

Aiguiser les sécateurs et couteaux

Il est important d’aiguiser régulièrement les outils de coupe pour qu’ils restent acérés et performants en dépit d’une utilisation fréquente. Car des outils émoussés accroissent les efforts lors des opérations de taille, qui si elles sont ratées facilitent en outre la pénétration des champignons dans les plantes, une raison de plus pour veiller à ce que les lames soient bien acérées ! Utilisez une pierre d’affûtage ou un fusil pour aiguiser vous-même les outils, en toute simplicité. La tondeuse peut même être aiguisée. Il est important de la nettoyer en profondeur au préalable. Les outils de jardin sont aiguisés si les lames ne présentent plus d’irrégularités. Bien sûr, l'aiguisage enlève toujours un peu de métal, donc il convient de modérer ses ardeurs. L’affûtage du côté portant l’entaille suffit pour les couteaux utilisés pour la greffe ou les boutures.

Pour aiguiser un sécateur, il faut d’abord frotter les lames après nettoyage à la laine d’acier humide puis utiliser dans un second temps un aiguiseur. Il peut s’avérer utile de démonter le sécateur. Mais ce n’est pas tout ! Avant de le réassembler, enduisez d’un peu d’huile ses lames. Si elles sont trop usées et qu’il n’est plus utile de les aiguiser, elles sont en général remplaçables par de nouvelles lames.

compo image

Stocker l’équipement de jardin

Si vous n’utilisez pas vos outils de jardin sur toute l’année, remisez-les dans un lieu sec et hors gel durant la saison froide, tel qu’une cave ou un abri de jardin, afin d’éviter que le métal ne rouille ou que les pièces en bois ne se dégradent.

Comme tout le matériel de motoculture est particulièrement sensible au froid, il faut de plus le recouvrir d’une bâche. Il est préférable d’enrouler les petits outils tels que les sécateurs dans un linge et de les conserver dans une poche en plastique. Les lames resteront alors acérées, vous dispensant ainsi au printemps de recommencer les travaux d’aiguisage.

À propos du printemps : si vous avez correctement entretenu et stocké vos outils, vous pouvez redémarrer directement dès que les températures remontent !

Préparer le jardin pour l’hiver

Préparation à la saison froide

En plus de vos outils, le gazon, les plantes et les massifs doivent être aussi préparés à affronter la saison froide. Nous vous montrons comment bien préparer votre jardin à l’hiver, afin qu’il soit bien armé face aux premières gelées.

Vers l’article

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO