Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image

Une végétation dunaire pour une brise marine

Concevoir un jardin maritime

Argousier, pourpier de Cooper ou rosier pimprenelle sont incontournables en bord de mer. En lui apportant les bons soins, cette végétation dunaire se sentira également bien chez vous. Nous vous présentons ici une sélection de plantes de bord de mer, pour créer un jardin d’inspiration maritime.

compo image

Exigences relatives au sol

Le point commun de toutes les plantes côtières

Quiconque recherche les sols secs et chauds d’une dune comme biotope, a sans nul doute des préférences tout à fait particulières. Par conséquent, nos candidates dunaires ont toutes quelques spécificités en commun.

  • Point commun n° 1 : elles apprécient le soleil. Sur les dunes face à la mer, l’ombre est un élément plutôt rare. Si vous souhaitez donner à votre jardin un style maritime, l’emplacement doit être impérativement ensoleillé.
  • Point commun n° 2 : le sol doit être bien perméable. C’est clair, quiconque s’installe sur un lit de sable n’est pas vraiment fan de l’humidité stagnante. Les sols de jardin lourds et argileux ne conviennent par conséquent pas à une végétation de bord de mer. Mais heureusement il existe un moyen de rendre votre jardin adapté à ce type de plantes : incorporer énormément de sable au sol.
  • Point commun n° 3 : elles sont extrêmement frugales. La végétation dunaire n’a pas besoin de beaucoup d’eau ni de beaucoup de nutriments ou de taille et de protection hivernale dispendieuses, avantage notable pour les propriétaires de jardin adeptes de la facilité d’entretien.

Ambiance maritime sur le pas de la porte

Plantes de bord de mer et graminées pour le jardin

  1. compo image

    1

    Argousier

    Parmi les plantes de bord de mer, l’argousier est un des rares classiques offrant une récolte. Au jardin, il atteint en général une hauteur de deux mètres maximum. C’est pourquoi on le placera en arrière-plan d’une plate-bande maritime. L’argousier déteste l’ombre de voisins trop envahissants. Ménagez-lui par conséquent suffisamment de place. À propos de place : cette ligneuse s’étale aussi volontiers sous terre. Pour empêcher cet étalement, il est conseillé de planter l’argousier uniquement dans un grand bac de culture ou d’enfouir dans le sol un pare-racine. S’il devient trop grand, vous pouvez le tailler sévèrement — il supporte très bien la taille. Rabattez-le fortement de préférence tous les deux ans au mois de mars. Mais vous pouvez aussi l’éclaircir. Car les baies d’argousier ne pourront mûrir d’ici l’automne que si les rameaux reçoivent suffisamment de soleil.

  2. compo image

    2

    Pourpier de Cooper (Delosperma cooperi)

    Le pourpier de Cooper se rencontre plutôt sur les plages d’Europe du Sud. Mais cette fleur bariolée est néanmoins incontournable dans notre plate-bande maritime. Car ses fleurs offrent une précieuse source de nourriture à de nombreux insectes. Avec une hauteur de 10 à 15 cm, elle est la parfaite candidate pour occuper le devant de la scène, où elle formera d’épais tapis en quelques années. Le pourpier de Cooper est également parfait dans une rocaille. Compte tenu de ses parties charnues, elle a besoin, encore plus que toutes les autres plantes maritimes, d’un sol bien drainé. Pour prévenir l’humidité stagnante, incorporez au sol du sable ou du gravier avant la plantation. Une plantation en bac avec un bon drainage est aussi possible. Il est conseillé d’utiliser du terreau pour cactus.

  3. compo image

    3

    Panicaut maritime

    Avec ses 30 à 60 cm de hauteur, le panicaut maritime trouvera sa place au milieu de la plate-bande. Cette vivace y fera bonne figure durant toute l’année : ses fleurs bleu-gris apparaissent à partir de juin. Et même après avoir fané en octobre, elles restent sur la plante et conservent leur aspect singulier durant tout l’hiver. En raison de leur stabilité de forme, les fleurs du panicaut maritime se prêtent remarquablement à la confection de bouquets secs ou de couronnes. Comme toutes les plantes maritimes, le panicaut maritime est extrêmement résistant à la sécheresse. Pour s’approvisionner en eau, la plante peut former des racines allant jusqu’à deux mètres de profondeur. Les racines de la variété Eryngium maritimum ont un léger goût de noisette et sont comestibles.

  4. compo image

    4

    Rosier rugosa (églantier)

    Vous les avez certainement déjà vues, que ce soit sur les côtes de l’Atlantique ou de la méditerranée, les fleurs du rosier rugosa resplendissent de loin. Et leur parfum nous embaume à plusieurs mètres de distance, ce qu’apprécient particulièrement les abeilles, bourdons et autres papillons. Tout comme l’argousier, le rosier rugosa fait partie des robustes plantes ligneuses au jardin. Avec une hauteur de 120 à 150 cm, elle est parfaite en arrière-plan d’une plate-bande maritime. Mais elle s’utilise aussi en haie. Car si on ne la taille pas, cette rose sauvage se ramifie densément. Par ailleurs, elle ne se comporte pas comme les autres rosiers : elle est incroyablement robuste, supporte sans broncher les gelées sévères et les fortes chaleurs tout comme le vent et les embruns salins. Une seule chose est impérative pour elle : avoir énormément de soleil. De juin jusqu’à octobre, elle gratifiera les jardiniers d’une superbe floraison durant tout l’été, sans engrais ni taille.

  5. compo image

    5

    Rosier pimprenelle

    Un autre candidat dans la famille des rosiers est le rosier pimprenelle blanc. À l’inverse du rosier rugosa au port compact, il forme de longues tiges incurvées, sur lesquelles s’alignent les fleurs blanches. Au fil des ans, il peut atteindre une hauteur de deux mètres maximum. La période de floraison du rosier pimprenelle est relativement courte, et néanmoins luxuriante, pour le plus grand plaisir de nombreux pollinisateurs. Autre avantage : la floraison a lieu en mai, une époque où les plates-bandes maritimes sont alors encore peu fleuries. Par la suite, l’arbuste forme de nombreux petits cynorhodons, qui luisent d’un éclat brun-noir au soleil. Les oiseaux s’en réjouissent et peuvent s’en nourrir jusqu’en hiver. Le rosier pimprenelle offre donc une plus-value écologique dans un jardin. Il est par ailleurs robuste et sans exigence. S’il devient trop envahissant, vous pouvez sans problème le tailler après la floraison et le tuteurer si nécessaire.

  6. compo image

    6

    Bruyère

    La bruyère fait également partie des plantes robustes qui composent à la perfection avec la terre aride des dunes. Elle pousse lentement et dépasse rarement les 30 cm de hauteur. C’est pourquoi il convient de la planter en petits groupes et de la mettre au premier plan des massifs. Elles permettent de délimiter les surfaces libres sans toutefois devenir envahissantes. Les éricacées se déclinent à présent en de nombreuses couleurs : du blanc au violet en passant par le rose. Mais il est préférable de s’en tenir à la forme naturelle violette à boutons floraux. Cette variété est particulièrement pérenne et conserve sa couleur même après la floraison proprement dite. De juillet jusqu’au plus profond de l’hiver, vous profitez ainsi d’une touche de couleur supplémentaire.

Un si joli bruissement

Graminées maritimes

Les graminées sont bien sûr incontournables dans un jardin maritime. Et pas uniquement pour leur esthétique, car lorsque le vent anime leurs longues tiges, le bruit de fond des promenades sur la dune s’éveille alors en nous. Avec leurs puissants stolons, la plupart des variétés remplissent leur office de fixateur de dunes. Cette fonction n’est la plupart du temps pas nécessaire dans une plate-bande de jardin. Afin que les graminées ne se propagent pas de façon anarchique, il est conseillé de les planter dans un bac enterré dans le sol ou tout au moins de poser un robuste pare-racine.

Nom

Hauteur

Corynéphore blanchâtre

10 à 35 cm

Ammophila

60 à 100 cm

Leymus

100 à 130 cm

Scirpe maritime

30 à 120 cm

Laîche des sables

15 à 30 cm


 

Planter des graminées maritimes

Les graminées ornementales sont sans exigence et font bonne figure tout au long de l’année. Comme elles s'étalent beaucoup, il faut tenir compte de quelques éléments au moment de la plantation.

Vers le guide de plantation

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO