Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image
  1. COMPO
  2. Conseil
  3. Entretien des plantes
  4. Gazon
  5. Créer et entretenir
  6. Créer un nouveau gazon : les clefs de la réussite

Créer un nouveau gazon : les clefs de la réussite

La création d’un nouveau gazon est la première étape d’un jardin accueillant. La création d’une pelouse verte résistante figure tout en haut de la liste de souhaits des propriétaires, surtout pour les nouvelles constructions. Découvrez ici comme créer un gazon robuste bien dense même sans connaissances préalables. Nous vous expliquons quel est le moment idéal, comment bien préparer le sol et les coûts escomptés associés à ce projet.

compo image

Le bon moment pour créer un nouveau gazon

En principe, la création d’un nouveau gazon est possible du printemps à l’automne. Selon les températures et la météo, il faut toutefois prévoir un surcroît de travail ou de patience. En été, par températures élevées, le jeune gazon demande beaucoup d’attentions et d’eau pour une croissance saine et dense.

En revanche, un semis trop précoce comporte le risque que les semences ne germent pas en raison d’une température du sol inférieure à 10 °C. Un semis entre avril et fin mai ou en septembre offre les meilleurs gages de réussite. La température du sol est plus stable et le risque de gelées susceptibles de retarder fortement la germination est extrêmement réduit. Par ailleurs, vous ne risquez pas d’exposer le semis à une forte sécheresse.

Conseil : grâce aux mélanges de très haute qualité, nos semences de gazon conviennent aux semis précoces dès que la température du sol a atteint 5 °C.

Créer un nouveau gazon : le sol fait toute la différence

Un sol bien préparé est la clef du succès de la création d’un nouveau gazon. C’est pourquoi il importe de connaître les différents types de sols afin de prendre les mesures qui s’imposent. Généralement, tout sol doit être ameubli avant de semer du gazon. Sur les petites surfaces, il est possible de le faire à la bêche, mais sur de plus grandes surfaces, utilisez un outil un peu plus lourd, tel un motoculteur, que vous pourrez louer auprès d’un magasin de bricolage ou d’un magasin spécialisé. Ôtez minutieusement les pierres et mauvaises herbes à racines traçantes telles que le chiendent ou l’herbe aux goutteux. La couche fertile nettoyée doit mesurer au moins 15 à 20 cm d’épaisseur.

Les autres étapes dépendent fortement de chaque type de sol :

  • Préparez lessols normaux au semis avec un activateur de sol ou de l’humus, pour les ameublir et apporter suffisamment de nutriments. Les semences de gazon trouveront ainsi les conditions idéales à une croissance vigoureuse.
  • Les sols lourds sont souvent particulièrement argileux et stockent beaucoup d’eau. Le principe est d’empêcher l’humidité stagnante. Pour cela, vous pouvez par exemple l’ameublir en ajoutant 2 à 3 m3 de sable de quark aux 100 m². Incorporez de plus de l’engrais organique tel que l'activateur de gazon COMPO.
  • Les sols compacts demandent de faire preuve d’un peu de patience. Pour bien les préparer au semis de gazon, ameublissez-les un an auparavant avec des plantes à fort enracinement. Les lupins ou le radis chinois sont bien adaptés, car ils meurent en hiver. Apportez ensuite avant le semis du sable et de l’engrais gazon organique.

Conseil : faites un test du sol avant de créer un nouveau gazon. La mesure du pH indique ce dont votre terre a besoin. Un pH compris entre 6 et 7 est idéal pour obtenir un beau gazon bien sain.

Créer un nouveau gazon : voici comment réussir un nouveau semis

Selon le type de sol et le temps dont vous disposez pour entretenir le gazon, optez pour le mélange de semences adéquat. Les conditions extérieures telles que la sollicitation du gazon ou la proportion de zones ombragées influencent le choix des semences adéquates. Pour les surfaces peu ensoleillées, du fait d’arbres ou de bâtiments environnants, il existe par exemple des mélanges de semences spéciaux pour gazon d’ombre. Les surfaces très sollicitées devraient être ensemencées avec des variétés de gazon résistantes, pour rester durablement vertes et élégantes.

compo image
compo image
Entretien du gazon

COMPO Semences Gazon Terrain Sec

Avec des graminées de gazon à fort enracinement, pour une belle pelouse bien verte et vigoureuse, même par étés chauds et secs.

Vers le produit

Une nouvelle pelouse rapidement : rouleaux de gazon

Une méthode nettement plus rapide que le semis consiste à utiliser du gazon en rouleaux. Certes, le sol demande à être préparé tout aussi minutieusement que pour le semis, mais vous vous épargnez toutefois la longue attente jusqu’à ce que le jeune gazon ait bien poussé et soit praticable. Toutefois, la pose de gazon tout prêt est un peu plus contraignante du point de vue logistique. Et surtout si le temps est chaud, il faut dérouler puis bien fixer le gazon directement après livraison. Par ailleurs, le gazon en rouleaux est nettement plus cher qu’un semis simple.

Coûts de création d’un nouveau gazon

Les coûts de la création d’un nouveau gazon peuvent varier très fortement.

  • Le facteur coût le plus important est le choix entre semis et rouleaux de gazon. Le gazon en rouleau est nettement plus cher à l’achat.
  • Par ailleurs, la pose de rouleaux de gazon nécessite souvent l’intervention de professionnels alors que le semis peut être effectué soi-même.
  • La location éventuelle de certaines machines pour la préparation du sol joue un rôle. Par ailleurs, le type de préparation influe également sur le coût d’un nouveau gazon. Tandis que les sols normaux ne requièrent quasiment pas d’engrais, les sols lourds et compacts doivent être préparés au nouveau semis avec des amendements.
  • Il convient enfin d’intégrer l'entretien du gazon dans le calcul. Au cours des premiers jours et semaines, les apports hydriques doivent être importants. Et même des années après, il faut l’entretenir et le fertiliser pour pouvoir en profiter longtemps.

Instructions pas-à-pas

Créer un nouveau gazon en 6 étapes

  1. compo image

    1

    Préparer le sol

    Ameublissez le sol sur une hauteur de bêche et supprimez les mauvaises herbes, pierres, racines ou irrégularités du terrain. Vous pouvez également utiliser un désherbant spécial si la zone est fortement infestée de mauvaises herbes. Puis égalisez la surface au râteau et laissez reposer le sol au moins une semaine. Appliquez ensuite des substrats spécifiques de réparation et de préparation de gazon.

  2. compo image

    2

    Amender les surfaces

    Juste avant de semer, faites un premier amendement avec un engrais de démarrage spécial. Enfouissez cet engrais sous terre à 2 à 3 cm de profondeur pour apporter aux germes une bonne alimentation en nutriments dès le début. Vous pouvez épandre en une seule opération des mélanges de graminées et d’engrais gazon prêts à l’emploi.

  3. compo image

    3

    Semer des semences de gazon

    Il est préférable d’épandre manuellement les semences en l’absence de vent, de façon régulière ou en s’aidant du semoir intégré à l’emballage. Sur les grandes surfaces, utilisez un épandeur que vous pourrez louer auprès d’un magasin de bricolage ou d’un magasin spécialisé. Respectez scrupuleusement les quantités à épandre au mètre carré indiquées sur l’emballage. Un semis trop dense a pour effet que les graminées à croissance rapide contenues dans le mélange supplantent les graminées à germination plus lente. Incorporez ensuite les semences en griffant très légèrement la couche supérieure du sol, pour empêcher qu’elles ne se dispersent sous l’effet du vent ou qu’elles ne se dessèchent. Tassez légèrement le sol à l’aide d’un rouleau ou de planchettes, pour favoriser le contact avec le sol et la germination.

  4. compo image

    4

    Arroser le sol

    Afin que les graines puissent pousser, le sol doit être maintenu humide en permanence durant les trois à quatre semaines suivant le semis. Le semis perd immédiatement sa capacité de germination dès qu’il se dessèche même une seule fois. Il ne peut plus germer s’il a été arrosé et s’est desséché ensuite. Veillez donc à arroser le gazon régulièrement avec le jet le plus fin possible.

  5. compo image

    5

    Tondre l’herbe avec précaution

    Il faut effectuer la première tonte du gazon à 6 cm dès qu’il a atteint 8 à 10 cm de haut. Arrivez ensuite progressivement à une hauteur de 4,5 cm à l’occasion des tontes suivantes. Nous vous conseillons de procéder à une tonte régulière, mais moins basse, en ne coupant pas plus d’un tiers de la longueur des tiges. Lors des premières tontes, veillez à ce que les lames de la tondeuse soient très aiguisées.

  6. compo image

    6

    Assurer à long terme la fourniture de nutriments

    Comme toutes les plantes, le gazon prélève dans le sol les nutriments nécessaires à sa croissance. Les gazons dépéris se transforment à nouveau en humus qui restitue au sol les éléments nutritifs. Des tontes régulières et l’élimination des résidus de tonte interrompent ce circuit nutritionnel naturel. Sans amendement, le sol s’appauvrit progressivement. Au terme de 10 à 12 semaines, amendez le gazon avec un engrais spécial pour nourrir suffisamment votre tapis de bridge végétal.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO