Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image

Comment améliorer le sol de votre jardin ?

Création de jardin : pas de croissance sans bonne terre

Vous voilà donc en train de vous demander si la terre derrière votre nouvelle maison ou la nouvelle location est adaptée au jardin de vos rêves ? S’il est possible d’y créer un parterre de fleurs ? Si le terrain accueillera du gazon, des haies, des arbustes ou des arbres ? Maison neuve ou arrière d’une maison ancienne, les questions sont souvent similaires : à quoi dois-je faire attention pour créer un jardin ? Surtout en matière de terre et de terre végétale ? Dois-je incorporer du terreau ? Nous vous expliquons ce à quoi il faut faire attention et comment créer les meilleures bases de votre petit paradis !

Pourquoi la terre végétale est-elle si importante ?

Fondamentalement il existe différentes variétés de terre. Tout agriculteur/agricultrice ainsi que tout(e) jardinier/ère amateur/trice y est obligatoirement confronté(e). La terre végétale ne s’appelle pas ainsi sans raison : la couche supérieure du sol est fertile et pour ainsi dire est la mère de toute croissance, elle est même protégée juridiquement. Avant de construire un nouveau bâtiment, il faut mettre la terre végétale de côté et ne pas la mettre au rebut. Cette terre généralement humifère et riche en nutriments peut ensuite être ultérieurement répartie autour de la maison pour servir de base à un beau jardin. 

On désigne comme terre végétale la couche superficielle de terre sur 20 à 30 centimètres. Les vers de terre y élisent domicile, et au fil des ans et des décennies, une base très fertile pour de nombreuses plantes s’y développe de façon naturelle. Toutefois, la qualité peut varier — une bonne terre végétale est humifère, grumeleuse, meuble et absorbe très bien l’eau de pluie.

Cependant il est fréquent que le sol existant à la création d’un jardin ne soit pas suffisamment ameubli, avant même de l’aménager. Tout amateur/amatrice de jardin peut améliorer le sol. Il faut tout d’abord connaître la qualité du sol.

compo image

Comment déterminer la nature du sol ?

Peut-être faites-vous appel à un paysagiste ou créez-vous vous-même votre propre jardin ? En tout cas, il est intéressant de savoir comment procéder au début avec le sol ou la terre dont émergeront bientôt un parterre de fleurs, une pelouse verte ou un potager.

Bon à savoir : la terre autour d’une construction neuve est souvent d’une qualité moyenne, alors qu’un jardin ancien offre fréquemment des conditions optimales. Le sol est-il plutôt sableux et léger (A) ou plutôt argileux et lourd (B) et par conséquent plutôt acide ou plutôt alcalin ?

Bien sûr, certains peuvent le savoir à l’œil nu ou en prenant une poignée de terre en main. Mais il existe aussi quelques astuces utiles. 

Conseil

Prenez un peu de terre et commencez à la façonner en rouleau ou en saucisse. Vous remarquerez très rapidement si la terre est trop grumeleuse, c’est-à-dire sableuse — car elle ne conserve pas sa forme. 

compo image

Ou juste argileux ?

Les sols sableux stockent difficilement l’eau. Certaines plantes dans un massif peuvent s’en accommoder, comme la verveine ou certaines variétés de sauge.

Si la terre est plus ferme sans coller, on parle d’un sol argilosableux. Un sol collant est un signe de présence d’argile, et donc d’un sol très compact, parfois trop. Comme toujours, la qualité optimale est : un mélange des deux.

Si vous souhaitez précisément savoir si votre sol est acide ou alcalin (basique), nous avons même une astuce pour vous : prenez deux tasses ou deux godets, de l’eau distillée, du vinaigre d’alcool et de la levure en poudre. Mélangez l’eau et la levure dans un godet. Remplissez l’autre godet de vinaigre. Puis rajoutez de la terre. De la mousse se forme-t-elle dans le godet de vinaigre ? Si oui, il est fort vraisemblable que le sol soit alcalin. Si vous entendez un chuintement dans le godet contenant de la levure, le sol est très acide.

Vous ne remarquez quasiment rien ? Alors votre sol est neutre, c’est-à-dire tout à fait adapté. Certaines personnes s’en remettent aussi aux tests de pH - mais ce n’est absolument pas obligatoire !

La terre adaptée à vos projets

Et quel est le rapport avec le sable et l’argile ? Les sols sableux ont un pH faible et sont la plupart du temps plutôt acides, les sols argileux ont un pH élevé (supérieur à 7) et sont par conséquent plutôt alcalins. Qu’est-ce que cela vous dit à présent ? Tout dépend de ce que vous souhaitez planter ! Nous avons compilé ici pour vous l’essentiel.

Quoi qu’il en soit, il faudra vous transformer en concepteur de jardin et définir vos intentions — est-ce que ce sera un massif de vivaces ? Alors suivez nos conseils ici. S’agira-t-il d’une pelouse ? Alors consultez notre article correspondant.

compo image

Tirez-en le meilleur parti !

Comment améliorer un sol argileux ?

Vous avez constaté que la terre derrière la maison était argileuse et grumeleuse ? Alors vous devriez l’ameublir ! S’agit-il d’une grande surface qui accueillera une pelouse ? Un sol lourd et compact retient certes beaucoup d’eau. Mais vous aimeriez avoir une couche fertile. L’épaisseur de la couche de terre végétale devrait être d’au moins 15 à 20 cm pour le semis.

Pour éviter tout arrosage excessif du gazon, il est conseillé par exemple d’ameublir les sols argileux en apportant 2-3 m² de sable siliceux par 100 m² de terre végétale. Ainsi l’absorption et le stockage de l’humidité restent possibles, tout en évitant les flaques indésirables, etc.

S’il s’agit de massifs et que vous souhaitez par exemple y planter des vivaces classiques, alors incorporez dans un sol argileux notre terreau universel avec un peu de sable à bâtir et de compost jardinier bio, comme illustré ci-dessus à gauche, A à D. Vous créerez ainsi un substrat optimal, pas trop lourd. Vous devez impérativement éviter l’humidité stagnante. Et pour finir, en sol plutôt argileux il est préférable de renoncer aux plantes prospérant en sol sableux et sec.

Faire barrage à la sécheresse

Comment améliorer un sol sableux ?

Les sols sableux comptent surtout parmi ceux qui se dessèchent rapidement. Vous pouvez les améliorer avec de l’humus ou un activateur de sol COMPO, surtout si vous souhaitez y semer un nouveau gazon ou y poser du gazon en rouleau.

Il est intéressant d’incorporer au sol du compost bien mûr, qui permettra de retenir l’eau et d’éviter son drainage par les grains de sable. Les combinaisons sont également possibles. Car en fin de compte il y a aussi des fleurs, des cactus ou des arbustes qui aiment les sols secs. Certaines plantes peuvent même améliorer le sol, comme les tournesols qu’il faudra tondre après la floraison, et dont les résidus seront laissés au sol, créant ainsi une sorte de couche de paillage.

À titre de sécurité, mélangez directement dans le trou de plantation un terreau de qualité COMPO. Si vous achetez du terreau, vous remarquerez à quel point la qualité varie.

Au-delà du sol...

Pourquoi un sol neutre est préférable

Si votre sol n’est ni acide ni alcalin, ni sableux, ni argileux, vous disposez d’une terre végétale équilibrée. Et ce que vous prévoyez est alors décisif : pelouse ou massif, potager ou verger, renoncules ou hortensias ?

Misez sur un des nombreux terreaux adaptés COMPO pour créer les meilleures conditions. Venons-en maintenant à l’entretien — car au-delà du terreau, la fertilisation peut avoir un rôle décisif pour profiter de splendides floraisons ou de légumes croquants.

Tout sur les plantations correctes

Motte, trou de plantation, arrosage - nous vous apprenons tout ce qu’il faut savoir sur la plantation !

En savoir plus

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO