Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Goji

compo image
compo image

Besoins

Arrosage:
moyen
Lumière:
Soleil
Entretien:
Bas

Période de récolte

Caractéristiques

Domaine d'application:
Bac, plate-bande
Hauteur de la plante:
Jusqu’à 4 m
Couleur des fleurs:
Violet

Planter correctement

Planter un goji

Le bon emplacement pour un goji

Une règle prévaut pour le goji : l’arbuste fera beaucoup de feuilles s’il est exposé à l’ombre, et au contraire beaucoup de fruits s’il est exposé au soleil. Si vous souhaitez récolter quelque chose, il faut donc impérativement planter le goji en plein soleil. Le deuxième critère important pour le choix du site est la place disponible. Car les gojis ont tendance à s’étaler. Il convient donc de laisser au moins une distance de deux mètres par rapport aux plantes voisines. Cet arbuste se prête donc bien à une plantation en isolé sur une pelouse ou contre une clôture.

Planter un goji au jardin

Le meilleur moment pour planter un goji dans le jardin est au mois de mai, une fois passées les dernières gelées. Mais il est aussi possible de le planter en début d’automne. En ce qui concerne le sol, le goji est relativement sans exigence — il prospère quasiment en tous sols. Toutefois il préfère un sol légèrement sableux et bien perméable, où aucune humidité ne peut stagner. Ameublissez les sols particulièrement lourds et argileux avec un peu de sable ou de gravier avant d’y planter le goji.

Si l’arbuste se plaît à son emplacement, il peut se propager plus que souhaité par son jardinier. Pour limiter les drageons, il est conseillé de planter l’arbuste dans un grand bac de culture dans la plate-bande ou tout au moins d’enfouir dans le sol un robuste pare-racines en métal ou en plastique.

Notre conseil

Les gojis poussent aussi remarquablement bien dans un grand bac sur le balcon ou la terrasse. Tous les 2 à 3 ans, rempotez l’arbuste dans du terreau neuf.

Entretenir correctement

Entretenir le goji

Bien arroser le goji

Le goji est un arbuste résistant, qui supporte bien la chaleur et la sécheresse. Si vous souhaitez récolter de nombreuses baies aromatiques en fin d’été, il faut néanmoins veiller à ce que cet arbuste ait toujours suffisamment d’humidité à disposition. Durant les longues périodes de sécheresse, le plus simple est d’ouvrir à peine le tuyau d’arrosage et de laisser s’écouler un très mince filet d’eau pendant plusieurs heures sur les racines de la plante.

Fertiliser le goji

Comme la plupart des ligneux, le goji n’a pas besoin de fertilisations régulières pour bien se développer. Si vous souhaitez favoriser la fructification de la plante, vous pouvez incorporer dans le sol au printemps un engrais à libération prolongée. Du compost sera aussi très profitable au goji.

Tailler le goji

L'entretien le plus important pour obtenir une bonne récolte de baies de goji est une taille de qualité. Dès la première année, rabattez l’arbuste à 30 cm au-dessus du sol. Cette opération est importante afin qu’il pousse de façon compacte au cours des années suivantes, ce qui lui laissera suffisamment d’énergie pour la mise à fruits. Tout aussi important pour la maturation des baies : il faut qu’il y ait suffisamment de lumière entre les rameaux. Par conséquent, à partir de la deuxième année, éclaircissez le goji tous les automnes. Laissez alors 5 à 6 branches principales. Si le rendement des branches principales diminue au fil des ans, il convient de les rabattre, ce qui favorisera la pousse de nouvelles branches principales plus vigoureuses.

Récolte et transformation des baies de goji

Après la plantation, il faut faire preuve d’un peu de patience, car les premières baies n’apparaissent généralement qu’au terme de trois ans seulement. Pour que les petites bombes vitaminées puissent mûrir, le goji a besoin si possible d’un long été ensoleillé. En conséquence, au-dessus de la Loire, la maturation n’aura lieu qu’en septembre ou octobre. Par chance, les baies mûrissent progressivement, de sorte que la récolte s’étale sur plusieurs semaines. Si les baies de goji fraîches sont trop amères pour vous, essayez de les faire sécher. Elles se conserveront nettement plus longtemps et pourront être consommées durant tout l’hiver dans le musli.

Hivernage du goji

Le goji est rustique jusqu’à -25 °C et par conséquent n’a pas besoin de protection hivernale. Ce n’est que si vous plantez l’arbuste en automne qu’il faudra protéger les racines durant le premier hiver par un paillis de feuillage ou de rameaux de sapins.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO