Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité

Caractéristiques

Figuier

compo image

Besoins

Arrosage:
Beaucoup
Lumière:
Soleil
Entretien:
high

Période de récolte

Caractéristiques

Domaine d'application:
Jardin, balcon, terrasse
Hauteur de la plante:
60 cm à 2 m
Couleur des fleurs:
insignifiantes

Planter correctement

Planter un figuier

Emplacement

Afin de pouvoir récolter chaque année quelques figues sur votre petit arbre, il est absolument impératif de le placer à l’endroit le plus ensoleillé du jardin. Hors du pourtour méditerranéen, le soleil d’été n’est pas toujours assez puissant pour faire mûrir jusqu’à l’automne les délicieuses figues. C’est pourquoi vous pouvez aider le figuier en le plaçant contre un mur exposé au sud. Il bénéficiera d’une chaleur supplémentaire. Afin de conserver toute la chaleur, veillez également à ce que l’emplacement soit à l’abri du vent. Les balcons particulièrement exposés dans les étages supérieurs ne sont malheureusement pas adaptés à un figuier.

Plantation

Certes, certaines variétés de figuiers résistent jusqu’à -20 °C, mais, comme par un fait exprès, ce sont pour la plupart des variétés à faible rendement.  Les autres variétés résistent à de brèves gelées jusqu’à -5 °C. Si les gelées sont trop fortes durant l’hiver, il aura besoin de beaucoup de temps en été pour récupérer, de sorte que les fruits ne mûriront pas. Si vous êtes plutôt intéressé par la récolte de fruits et pas uniquement par le fait de posséder un joli petit arbre caduc, nous ne pouvons que vous conseiller de cultiver un figuier en bac. Le moment optimal pour installer un figuier dans votre jardin est à la mi-mai après les saints de glace.

Il doit être planté dans un terreau pour plantes en bac de qualité supérieure. De préférence recherchez un terreau spécial plantes méditerranéennes. En plus d’une formule en nutriments optimale, ils comprennent une part plus importante de sable, ce qui est bénéfique aux figuiers qui redoutent l’humidité stagnante. En raison de cette sensibilité à l’humidité, il est important de recouvrir le trou de drainage de votre pot de quelques pierres ou morceaux de terre cuite avant la plantation, de sorte que rien ne puisse le colmater. Installez le figuier à une profondeur supérieure de quelques centimètres à celle du pot en plastique dans lequel vous l’avez acheté. La plante poussera plus vite et les racines seront de plus protégées contre le froid et la sécheresse.

Ces variétés de figuiers conviennent à la culture en pot

Violette Dauphine : cette variété a un port buissonnant et donne de bons rendements en pot

Négronne (violette de Bordeaux) : est réputée être l’une des variétés de figuiers les plus savoureuses ; il reste compact et n’est pas trop prolixe, mais il faut toutefois le protéger.

Osborn Prolific : variété à croissance lente, qui fructifie aussi par été frais et qui s’accommode d’une moindre quantité de lumière

Longue d’août : porte des fruits jaunes et a un très bon rendement

Madeleine des deux saisons : compte tenu de sa croissance plutôt lente, il est parfaitement adapté à une culture en pot ; ses fruits sont aromatiques

 

Entretenir correctement

Entretenir le figuier

Arrosage

Comme en bac l’évaporation d’eau est très forte sous l’effet du soleil direct, il faut arroser le figuier régulièrement du printemps à  l’automne. Pendant la mise à fruits en été, il peut même s’avérer nécessaire d’arroser quotidiennement. Mais regardez toujours si la surface est déjà desséchée, car le figuier réagit relativement vite tant à l’excès qu’au manque d’eau en se délestant de son feuillage.

Fertilisation

Le mûrissement des délicieuses figues sucrées demande beaucoup d’énergie à la plante, raison pour laquelle il faut fertiliser le figuier toutes les deux semaines avec un engrais pour plantes en bac. Il est ici décisif d’avoir une proportion équilibrée de potassium et de phosphore, telle qu’en contiennent les engrais spéciaux pour plantes méditerranéennes. Ces nutriments favorisent la mise à fruits et le mûrissement des figues.

Récolte

Tous les fruits n’étant pas arrivés à maturation peuvent rester accrochés à l’arbre dans un premier temps. Car si l’hivernage est bien fait, il y a une chance qu’ils finissent de mûrir dans leur quartier d’hiver. Ce qui signifie ensuite une double récolte l’année suivante : les mises à fruit de l’année précédente fournissent une première récolte en juin ou juillet, tandis que la fructification de l’année arrive à maturation en septembre.

Comme les fruits ne mûrissent pas tous d’un coup, il est important de savoir quand cueillir une figue. Ceci se reconnaît à une couche de cire laiteuse se formant sur les fruits murs, en outre le fruit mollit puis s’affaisse sous l’effet d’une légère pression sur l’enveloppe. Les figues mûres ne se stockent pas bien, et il est également déconseillé de les laisser sur l’arbre, car elles se flétriront vite. Il vaut donc mieux les cueillir et les déguster tout de suite.

Taille

La taille d’un figuier s’effectue au printemps après l’hivernage. Certes c’est dommage, car cette opération supprime la mise à fruits de la saison précédente, mais il faut pratiquer une taille régulièrement surtout sur les plantes en bac. Car ces cultivars ont un port particulièrement compact et si on ne les taille pas régulièrement, l’intérieur de la couronne ne recevra plus de lumière. La conséquence : les fruits ne mûrissent plus et la plante ne porte plus qu’un mince feuillage sur les tiges extérieures.
Nous vous déconseillons de pratiquer une taille à l’automne, car la plante perdrait alors beaucoup de sève. Dans tous les cas, portez des gants lorsque vous taillez le figuier, car la sève peut être irritante pour la peau.

Hivernage

Sans protection hivernale adaptée, un figuier en bac peut geler entièrement, voire mourir. Il est donc conseillé de l’hiverner en plein air à l’abri du vent et de la pluie, par exemple sous un carport ou un auvent. Pour le protéger du gel et du froid, couvrez la motte d’une épaisse couche de feuilles, rameaux de sapin ou d’une natte de fibre de cocos. Enroulez précautionneusement la couronne de non-tissé. Comme de toute façon, la plante est caduque, vous pouvez en principe l’hiverner aussi dans une cave sombre et fraîche.  Si vous habitez dans une région à hiver rigoureux, nous ne pouvons que vous conseiller cette méthode, car la protection contre le gel en plein air peut ne pas suffire. L’hivernage dans l’obscurité ne sera problématique qu’au printemps, car les figuiers débourrent très tôt et ont donc besoin d’un lieu clair, mais frais. Le déménagement de la cave à l’extérieur doit dans tous les cas être effectué lentement et pas trop tôt, il faudra donc attendre un peu plus longtemps le débourrement et la récolte, pour profiter cependant d’un figuier sain et vigoureux.

Comme il s’agit d’un arbre caduc, le figuier n’a pas besoin de beaucoup d’eau en cours d’hivernage. Arrosez juste assez pour que la motte ne se dessèche pas.

Ces variétés de figuiers sont rustiques*

Twotimer®

Amatrice Casale

Violettes de Bavière

Rosetta

Mère Véronique

Perretta

Rossa Rotondo

Figuier de Bornholm

Rouge de Bordeaux

Dalmatie

Brown Turkey

Morena

Hardy Chicago

*Au moins brièvement jusqu’à -12° C maximum

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO