Distributeurs à proximité
compo image

Thermes de recherche fréquents

Distributeurs à proximité
compo image

Bien manipuler les écorces de pin et les racines aériennes

Rempoter les orchidées

Le rempotage fonctionne toujours de la même façon, non ? L’orchidée ne facilite pas vraiment la vie de son propriétaire : le terreau spécial se compose de morceaux d’écorce qui parfois ne veulent tout simplement pas glisser dans les cavités. Les racines aériennes peuvent elles aussi être bien récalcitrantes et en fin de compte toute l’eau d’arrosage ne fait que traverser le pot en effleurant simplement les racines. Nous vous montrons ce à quoi il faut faire attention lors du rempotage d’orchidées, afin que la plante en profite et refleurisse rapidement.

En appliquant les bons gestes, l’opération est très simple

Le rempotage des orchidées, étape après étape

  1. compo image

    1

    Extraire la plante de son pot

    C’est surtout quand les racines de votre orchidée ont déjà traversé les trous de drainage du pot qu’il est assez difficile de les libérer. Si vous ne souhaitez pas réutiliser le vieux pot, vous pouvez tout simplement le découper et ainsi préserver les racines. Mais vous pouvez aussi fortifier l’orchidée en rajeunissant ses racines, soit en les rompant soit en les coupant.

  2. compo image

    2

    Éliminer les parties végétales mortes

    Peu importe qu’elles soient desséchées ou abîmées - toutes les parties de racines qui ne sont manifestement plus intactes peuvent maintenant être supprimées. Il peut parfois y en avoir vraiment beaucoup, mais soyez tranquille, car pour la plante ces parties végétales abîmées ne sont qu’un poids inutile. La plupart du temps, il est facile d’ôter à la main les feuilles jaunes, sans devoir utiliser de couteau ou de sécateur. Les tiges desséchées devraient dans l’idéal être rabattues.

  3. compo image

    3

    Replier les racines aériennes vers le bas

    Les racines aériennes argentées, qui s’évadaient auparavant du pot, seront conservées. Il faut les replier le plus possible vers le bas vers les autres racines sans les rompre. Ainsi la plante pourra mieux les utiliser pour s’alimenter.

  4. compo image

    4

    Installer dans un nouveau terreau

    Il faut à présent faire preuve d’un peu de doigté : remplissez le pot de terreau de sorte que la motte ne dépasse pas du pot une fois installée. Les racines d’orchidées peuvent être bien encombrantes et récalcitrantes. Torsadez l’enchevêtrement de racines précautionneusement de sorte à l’introduire dans le pot et faites glisser le terreau aussi loin que possible dans les cavités - vous pouvez utiliser un bâton pour vous aider.

  5. compo image

    5

    Arroser abondamment

    Comme le nouveau terreau n’absorbe pas encore aussi bien l’eau, il faut bassiner abondamment l’orchidée après le rempotage. Remplissez le cache-pot d’eau, jusqu’à ce que vous puissiez y plonger l’orchidée dans son nouveau pot en plastique, sans que cela déborde. Le premier bassinage après un rempotage peut exceptionnellement durer jusqu’à 30 minutes environ. Laissez ensuite bien s’égoutter la plante et videz l’eau du cache-pot. Contrôlez impérativement régulièrement le taux d’humidité durant les premières semaines suivant le rempotage et arrosez si nécessaire plutôt plus fréquemment que d’habitude.

Quand, comment et pourquoi ?

Les 3 questions les plus fréquentes sur le rempotage des orchidées

compo image

Une place au soleil

Pourquoi le terreau pour orchidées a-t-il un aspect si différent ?

Les orchidées font partie des plantes tropicales épiphytes. Ce concept permet déjà de bien se représenter ce qui différencie fondamentalement les orchidées : comme elles ne reçoivent pas assez de lumière sur les sols des forêts tropicales, elles poussent de préférence sur les branches de grands arbres. Les orchidées tirent leurs nutriments des rares dépôts à la fourche des branches et de l’écorce humide des arbres.

Quiconque a développé de telles stratégies, n’aime naturellement pas être enfermé dans un terreau horticole dense et humide. La qualité d’un bon terreau pour orchidées doit être telle qu’il se rapproche le plus possible de leur environnement naturel : et ceci tant en termes de structure et d’essence de bois qu’en termes de combinaisons de nutriments qu’il contient. L’utilisation de paillis d’écorce et d’un engrais normal signera à coup sûr l’échec avec cette plante tropicale. Le choix d’un terreau pour orchidées de haute qualité est la base incontournable de la réussite du rempotage.

Pourquoi y a-t-il des écorces de pin dans le terreau pour orchidées ?

Les écorces de pin conservent leur stabilité au fil des ans et ne se dégradent pas en une sorte de compost. Les écorces des essences indigènes se décomposent à l’inverse très vite, et bloquent ainsi l’aération nécessaire aux racines des orchidées.

compo image
Terreaux & amendements du sol

COMPO SANA Terreau Orchidées

Terreau spécial de haute qualité pour orchidées. Prévient l’humidité stagnante et la pourriture racinaire.

Vers le produit
compo image

Structure aérée et meuble

Quelle est la fréquence de rempotage des orchidées ?

Comme toutes les matières naturelles, les morceaux de pins se décomposent aussi dans le terreau pour orchidées, jusqu’à ce que leur capacité d’absorption d’humidité diminue peu à peu. La situation peut alors devenir rapidement critique pour votre orchidée, car si le pot est trop humide, les racines commenceront à pourrir. En dépit d’un excès d’eau, la plante ne pourra plus absorber suffisamment d’humidité et de nutriments. Naturellement, il en est de même si l’orchidée est trop à l’étroit dans son pot et que ses nombreuses racines ne trouvent pas suffisamment d’eau et de nutriments dans le peu de terre.
En règle générale, il faut rempoter de ce fait les orchidées tous les 2 à 3 ans. Heureusement les pots sont transparents et vous pouvez vérifier facilement si le moment de rempoter est venu.

Il est grand temps de rempoter lorsque :

  • le pot est entièrement parcouru de racines.
  • les racines ont déjà traversé les trous de drainage à la base du pot.
  • Le substrat du pot ne peut plus sécher correctement / il y a trop d’humidité qui persiste à l’intérieur contre les parois du pot.
  • le terreau s’est manifestement fortement décomposé / on ne voit plus de morceaux d’écorces assez gros.
  • les feuilles sont toutes molles et jaunissent progressivement.
  • le terreau est sillonné de moisissures.
compo image

Attendre la période de dormance

Quel est le meilleur moment pour rempoter les orchidées ?

Qui apprécie d’être dérangé en plein travail ou en plein sommeil ? En tous les cas, pas les orchidées : la floraison demande en effet à la plante beaucoup d’énergie et le stress supplémentaire provoqué par le rempotage peut provoquer la chute de toutes les fleurs. Même lorsque les orchidées ont pris pleinement leurs quartiers d’hiver et se reposent, il est déconseillé de les déranger. Car nos hivers sont en effet bien trop sombres pour cette plante tropicale. Les nutriments d’un nouveau terreau ne lui seront alors d’aucune aide et dans le pire des cas, le stress peut provoquer des dégâts.
Pour le rempotage, attendez de préférence que votre orchidée ait terminé sa floraison. Ce qui en règle générale est le cas à l’automne. Mais au printemps aussi vous pouvez stimuler la formation de nouvelles fleurs en rempotant la plante dans du terreau frais.

Partager

Inscription à la newsletter

Restez informés

Recevez des conseils d’entretien saisonniers et des inspirations concernant le jardin, le gazon, les plantes, la décoration et bien davantage dans notre newsletter.

 

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE INSCRIPTION!

 

Vous recevez dès à présent une confirmation électronique. Cliquez sur le lien qu’elle contient pour confirmer votre inscription.

Veuillez saisir votre adresse mail.

Veuillez confirmer votre accord en cochant la case.

compo image

COMPO. De belles plantes, tout simplement.

Peu importe que l’on ait deux mains gauches ou la main verte: ensemble pour une qualité de vie plus verte.

Suivez COMPO sur:

En savoir plus sur COMPO